Le déodorant naturel Schmidt’s : une alternative aux sels d’aluminium ?


Schmidt's - deodorant bergamot + lime #1

Ces dernières années, une certaine conscience s’élève quant à notre consommation de produits de beauté et à leur composition. Me concernant, j’ai  tout d’abord accordé de l’attention à la composition de mes produits capillaires ainsi qu’à celle de mes soins pour le visage, en bannissant notamment les silicones & sulfates, entre autres. En revanche, j’ai mis un peu plus de temps à me tourner vers des déodorants aux compositions plus naturelles, moins dommageables pour l’environnement et pour ma propre santé ; tout en ayant – paradoxalement – conscience de la mauvaise image des sels d’aluminium dont ils sont pour la plupart composés.

Le hic principal ? Je sue beaucoup, j’ai rapidement chaud (merci papa), il me faut donc quelque chose d’efficace, ne serait-ce que pour l’odeur (si j’avais imaginé, un jour, publier un article de ce type sur mon blog…). L’une des marques nturelles qui revient le plus en matière de déodorants naturels, c’est indéniablement Schmidt’s, et c’est l’article d’Alina du blog Kléo Beauté, qui m’a finalement fait craquer, malgré mes appréhensions. Cela fait plus de deux mois que je teste les deux formats des déodorants Schmidt’s, et  je suis partiellement convaincue.

Schmidt's - deodorant bergamot + lime #1

« Nous priorisons les ingrédients issus de la nature. Au moment de développer nos formules, nous nous sommes intéressés aux ingrédients botaniques et minéraux innovants, qui comprennent des bienfaits sains pour nos corps. Chacun des produits que nous produisons ne contient aucun ingrédient d’origine animale, de même que nous n’utilisons de produits dont les fabricants testent sur les animaux. Schmidt’s est certifié vegan et cruelty free. Les produits naturels Schmidt’s sont exempts d’aluminium, de propylene glycol, de SLS, PEG, parabens, phtalates, parfums artificiels, colorants artificiels & d’édulcorants synthétiques. » – Source : schmidts.com

Pour la petite histoire, j’ai majoritairement utilisé des déodorants dans ma vie, surtout le Sanex à la pierre d’Alun. S’il était très efficace, il était toutefois très agressif pour la peau sensible des aisselles. À force d’utilisation, le spray finissait par me brûler la peau et je terminais inévitablement avec des irritations, et une peau qui partait littéralement en lambeaux. J’ai migré ensuite vers le déodorant Monsavon, soit à la vanille soit à la fleur de coton, tous deux enrichis de pierre d’alun. Si nos débuts ont été concluants, cela s’est terminé de la même manière qu’avec le Sanex. J’en ai finalement déduit que la pierre d’Alun était en cause. Le temps de trouver un déodorant efficace et plus sain niveau compo, je me suis tournée vers le célèbre anti-transpirant Dove ; qui était une merveille sur tous les ponts : aucune irritation à déplorer (même sur le long terme) et une efficacité du tonnerre. Seule petite ombre au tableau, j’ai fini par ressentir quelques douleurs localisées aux aisselles et aux seins. Hypocondriaque que je suis, j’ai pris peur compte tenu de la présence des sels d’aluminium chez Dove, et me suis procuré le déodorant Schmidt’s dans ses deux formats : le petit pot et le stick, histoire de comparer les formats et aussi les efficacités, si nécessaire. Mon parfum de chevet est le Bergamot+Lime, car je suis amoureuse des odeurs citronnées ; mais je pourrais également me tourner vers le Tea Tree ou le Rose+Vanilla.


Schmidt's - deodorant bergamot + lime #2

Il existe chez Schmidt’s deux formats de déodorant : le petit pot, d’une contenance de 56,7g et le stick, qui contient lui 92g de produit. Si le pot est en verre et plutôt dédié à une utilisation sédentaire (notamment pour le côté hygiénique de la chose), le stick se retrouve lui dans un packaging de plastique, plus adapté si l’on voyage. L’application des deux produits est quasiment similaire, étant donné que ces déodorants sont solides. Paradoxalement, le format pot est plus rapide d’utilisation que le format stick.

Méthode pour le format pot :

  1. Prélever de la matière avec la spatule fournie, puis la chauffer avec les doigts
  2. L’appliquer sur les aisselles et faire pénétrer la matière en effectuant un léger massage

Méthode pour le format stick

  1. Appliquer le stick à même la peau des aisselles et rester en place une trentaine de secondes le temps de chauffer la matière
  2. Une fois la matière légèrement « fondue », appliquer le stick comme un déodorant bille ou crème classique

Schmidt's - deodorant bergamot + lime #3Schmidt's - deodorant bergamot + lime #4

Me concernant, j’ai une préférence pour le format pot. La seule « difficulté » que j’aie rencontrée réside dans le dosage de la matière à prélever. L’application est, elle, relativement rapide et agréable puisque l’on masse la matière, qui fond et pénètre la peau assez rapidement. Paradoxalement, je trouve que le stick – malgré son format – est plus long à utiliser, car la matière est légèrement moins fondante que le format pot. Il est nécessaire de laisser poser le stick une bonne trentaine de secondes contre la peau pour qu’il puisse s’appliquer sans gêne, alors qu’avec le format pot, l’application est quasi instantanée.

Les compositions sont sans surprise très green pour les deux formats, bien qu’elles ne soient pas identiques. On retrouve dans le format pot du beurre de karité, de la poudre de marante (agent matifiant & absorbant), du bicarbonate de soude (agent déodorant – lutte contre les odeurs), du beurre de cacao, de l’huile de coco, de l’huile essentielle de bergamote, de l’huile essentielle de citron vert et du tocopherol. Pour ce qui est du format stick, on retrouve de la poudre de marante, du bicarbonate de soude, de l’huile de coco, du beurre de karité, de l’huile de coco fractionnée, de la cire de candelilla, de l’huile de jojoba, de l’huile essentielle de bergamote, de l’huile essentielle de citron vert et du tocopherol.
La différence majeure réside dans l’ordre de la liste INCI : pour le format pot, le beurre de karité entre en première position, ce qui confère à ce format cette onctuosité, et cette facilité de pénétration. A contrario, le format stick est composé de prime abord de la poudre de marante et de bicarbonate de soude, qui lui donnent cet aspect sec et poudreux au départ, de même que la présence de la cire qui permet au stick de rester solide, jusqu’à entrer au contact de la peau. Bien entendu, les huiles essentielles de bergamote et de citron vert sont principalement là pour parfumer les deux formats.

Si j’ai choisi d’essayer les deux formats, c’est principalement pour confronter leur efficacité. Je ne sais pas si c’est pareil chez vous, mais me concernant, les sprays ont toujours été plus efficaces que les formats bille ; je souhaitais donc voir si l’un était plus performant que l’autre. Et comme je l’avais supposé, l’un est plus efficace : le format pot. Je ne sais si c’est dû à la composition ou à la quantité que l’on applique, mais le format pot régule mieux la transpiration, de même que son odeur dure plus longtemps. Ainsi, je privilégie l’application du pot le matin après la douche, puis si le besoin se fait sentir (sans mauvais jeu de mots), le stick arrive en renfort. En tous cas, quelle que soit la journée que je passe, il est rare que le pot se suffise à lui-même pour la journée entière (à noter que je bosse actuellement en restauration, dans un établissement où l’on fait environ 100 couverts par service, et avec une salle en sous-sol : autant dire que je cours pas mal, d’où la nécessité d’un produit réellement efficace).
Si la marque Schmidt’s indique que ses déodorants absorbent la transpiration, je ne suis pas vraiment d’accord. Du moins, la limite est rapidement atteinte si comme moi, vous transpirez beaucoup et que vous faites un job où vous vous dépensez pas mal. Si vous restez assis derrière un bureau, vous ne devriez pas rencontrer trop de problèmes. Les déodorants Schmidt’s ne freinent pas la transpiration, de fait ils ne vous empêcheront pas de vous sentir humide ou d’avoir des auréoles, contrairement à un anti-transpirant. Pour ce qui est de l’odeur citronnée, elle est légèrement présente lors des premières heures d’application mais s’estompe relativement vite, surtout si vous transpirez facilement. Ceci dit, il paraît que l’efficacité de ces déodorants diverge en fonction du parfum choisi, il faudrait peut-être que je sélectionne une autre fragrance pour voir si cela s’avère vrai.

En tous cas, si l’efficacité n’est pas 100% satisfaisante (problème auquel je pallie en appliquant du déodorant plusieurs fois par jour si le besoin s’impose), je continue d’utiliser les déodorants Schmidt’s pour leur composition clean, qui me permet de dormir sur mes deux oreilles. Je ne sais pas si leur utilisation suffira pour m’éviter un cancer du sein à l’avenir, toujours est-il que je me sens mieux depuis que je les utilise et que je ne ressens plus de douleur comme parfois avec le Dove. De même, ma peau n’est plus irritée puisque ma peau n’a plus de contact avec la pierre d’Alun, et je dois avouer que ça me change la vie. Je suis contente d’avoir fait cette découverte, mais je reste toutefois attentive à d’autres références qui pourraient se révéler plus efficaces, avec des compositions aussi saines.

Schmidt's - deodorant bergamot + lime #1

Et vous, quel déodorant utilisez-vous ?

Schmidt’sDéodorant pot Bergamot+Lime – 9,99 € – Déodorant Stick Bergamot+Lime – 11,60 €
Catégories :HygièneTags:, ,

6 commentaires

  1. J’ai essayé celui en stick et je n’ai pas du tout aimé. Comme tu l’as précisé l’odeur fraiche de citron s’estompe très rapidement et honnêtement j’ai cette sensation de transpiration qui est vraiment très désagréable. Je me suis rabattue sur le nouveau Dove sans sel d’aluminium et il y a une nette amélioration.

    Aimé par 1 personne

    • C’est dommage pour l’odeur car c’est vraiment celle qui me tente le plus, au-delà du fait qu’elle est supposée camoufler les réelles odeurs. La sensation de transpiration, j’ai fini par m’y habituer. Je me suis convaincue que c’était un processus naturel, et qu’il est nécessaire de laisser la transpiration s’évacuer (le fait de la bloquer totalement avec un anti-transpirant n’est pas bon!). Ceci dit, j’ai aussi testé le Dove sans sels d’aluminium et je n’ai pas été satisfaite de mon côté ! Comme quoi, on n’a pas toutes les mêmes attentes ! Merci pour ton commentaire 😘

      J'aime

  2. Je vais peut-être essayer cette marque ! Depuis cet été j’ai d’énormes problèmes de brûlures aux aisselles (du genre à ne même pas pouvoir garder le bras baissé tellement c’est douloureux). Le « moins pire » que j’ai trouvé en déo pour l’instant c’est le Sanex dermo-protective en stick. J’ai toujours été aux sprays (moi aussi je trouve ça plus efficace), mais là j’en avais des larmes aux yeux rien qu’à me l’appliquer sur la peau, donc pas le choix. Et du coup j’essaie de trouver une marque bio, clean ET efficace. Je ne transpire pas beaucoup, et j’ai le cul derrière un bureau toute la journée, donc le Schmidt’s ça peut le faire je pense.

    Aimé par 1 personne

    • Ah bah tu vois, on a eu les mêmes soucis. Cet été en Auvergne, j’ai gardé le bras en l’air pendant plusieurs dizaines de minutes parce que ça me brûlait comme toi. J’avais trouvé une parade en appliquant une crème hydratante pour calmer le feu mais c’était toujours délicat.
      Je pense que le Schmidt’s fera l’affaire pour toi, et qu’il résoudra tes soucis d’irritation/brûlure. Si j’avais su, je t’en aurais parlé bien plus tôt (dispo sur birchbox dans les 2 formats & en stick chez Monoprix)

      J'aime

  3. je n’ai pas encore testé les déo Schmidt’s , le format pot me tenterait bien d’autant qu’on peut doser sa propre utilisation ; en ce moment j’utilise une pierre d’alun Léa Nature, bien si tu ne bouges pas trop, mais dans le cas contraire la pierre est insuffisante, sinon j’adore le déo maximum de Rexona, je suis quasiment tranquille jusqu’au soir même quand je fais du sport mais hélas la compo n’est pas 100% naturelle ! biz

    J'aime

  4. Hello,

    Tout comme toi j’ai cherché un bon moment avant de trouvé le déodorant efficace avec un bonne compo… Avant j’étais chez Dove (et je l’adorai) mais la compo… Là, j’en teste un nouveau… j’attends encore un peu avant de vous faire un article, histoire d’être sûre de son efficacité ☺️ Mais à priori, jackpot 🎰Des bisous 💋

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :