#MardiMani #96 : Frock’n’Roll – Essie


Essie - Frock'n'Roll #1

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les vernis très sombres, qui contrastent avec ma peau claire. De fait, les vernis noirs ne dérogent pas à la règle bien que j’en porte désormais beaucoup plus rarement que lorsque j’étais adolescente. Pour autant, j’aime bien succomber de temps à temps aux sirènes d’un vernis noir. En l’occurrence, Frock’n’Roll d’Essie m’avait littéralement fait craquer lors de sa sortie, il y a trois ans de cela, et c’est justement la star de la #MardiMani de la semaine.

Essie - Frock'n'Roll #2

Comme vous pouvez le constater, Frock’n’Roll est un vernis noir assez classique, si ce n’est qu’il est subtilement constellé de micro-paillettes argentées. Celles-ci se distinguent à peine, on est vraiment sur quelque chose de très fin et discret, mais qui sort tout de même de l’ordinaire pour une laque noire. Pour le coup, c’est le vernis de la collection Fall 2015 d’Essie qui m’avait fait craquer. C’est un vernis que je ne porte pas tous les quatre matins, mais que j’aime beaucoup car il a cette luminosité que n’a pas un noir classique.

Essie - Frock'n'Roll #3

En ce qui concerne d’éventuels dupes de Frock’n’Roll, je souhaite déjà vous faire une comparaison avec Haute Tub, une laque du même style, quasi identique, sortie par Essie lors de la collection Winter 2015-2016. Mis côte à côte, ces vernis sont difficilement différenciables. Si Frock’n’Roll est un poil plus sombre et plus saturé qu’Haute Tub, ses paillettes se distinguent moins à l’œil nu que pour Haute Tub. Aussi, ce dernier est constellé de micro-paillettes soi-disant améthyste tandis que celles de Frock’n’Roll sont argentées, ce qui confère à la laque ce côté plus froid.

Aussi, je ne pouvais pas passer à côté de la comparaison entre Frock’n’Roll et My Private Jet, l’une de mes laques favorites d’O.P.I. Et si My Private Jet est un chouïa plus gris et clair que Frock’n’Roll et que ses paillettes – beaucoup plus nombreuses – se révèlent holographiques à la lumière, il est indéniable qu’ils se ressemblent beaucoup sans être pour autant des dupes.

Enfin, l’application est un jeu d’enfant. Si Frock’n’Roll n’est pas hyper opaque et homogène à la première couche, tout s’arrange dès la seconde. La formule étant crémeuse, la matière ne s’écoule pas dans les cuticules et la lunule, et les contours se dessinent parfaitement bien, en l’occurrence. Attention toutefois au moment d’ôter le vernis, les paillettes ayant tendance à s’accrocher à l’ongle ; et la couleur à teinter ces derniers.

Essie - Frock'n'Roll #4.jpeg

Et vous, quel vernis portez-vous cette semaine ?

Catégories :#MardiMani, Essie

6 commentaires

  1. Le noir est très difficile à porter mais avec ces micro paillettes je préfère, et j’aime beaucoup son rendu ! biz

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup c’est très joli 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Il rend bien ! Ça fait des années que je n’ai pas mit de noir….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :