La Super Huile Démaquillante de Sephora : à revoir !


Pour partir en vacances, j’ai décidé de me munir de soins au format pratique, si possible incassable. Comprenez ici des formats voyage, du plastique et des pompes distributrices. Justement, mon huile démaquillante Origins ne faisait clairement pas l’affaire puisqu’elle n’est pas dotée de pompe. Sans compter le risque qu’elle s’ouvre dans ma valise, c’était no way. Du coup, j’ai choisi de me tourner vers la Super Huile Démaquillante de Sephora, à l’huile de coton, dotée d’une pompe pour le coup et surtout quasi 3x moins chère que l’huile Origins. Et pour être honnête, je ne la rachèterai clairement pas même si elle m’a été utile pendant les vacances.

« L’efficacité d’une huile et la douceur d’un lait pour une peau parfaitement démaquillée qui ne tiraille pas.

  • Elle nettoie et élimine efficacement et en douceur tous les types de maquillage, même longue tenue, du visage et des yeux
  • Sa formule est enrichie en huile de coton nourrissante et régénérante
  • Sa texture « huile » se transforme en lait au contact de l’eau et laisse la peau ultra-douce et confortable, sans film gras. ».

Premièrement, ce qui m’a séduite chez cette Super Huile Démaquillante, c’est son format pratique. On a affaire à un tube assez compact de plastique, doté d’une pompe distributrice qui peut se bloquer, le top quand on voyage. Et si l’on est sur un format relativement compact, ce n’est pourtant pas un produit taille voyage puisque l’on a une contenance de 190ml. Après quasi 3 semaines d’utilisation quotidienne, je suis à peine au premier tiers. Pour le coup, cette Super Huile Démaquillante est économique, et pourtant la pompe n’est pas radine quand il s’agit de distribuer le produit.

Si le packaging est super pratique, la composition est de son côté pas terrible terrible. Au menu ? De la paraffine (huile minérale), des PEG, de l‘huile de jojoba (huile la plus proche de la peau, très hydratante), de l’huile de crambe d’Abyssinie (nourrissants & émolliente), de l’huile de coton (revitalisante), du parfum, de l’huile de tournesol (hydratant) et du tocophérol (vitamine E – antioxydant), des BHT et de l’acide citrique aussi. Bon, c’est pas ultra crade mais c’est pas tip-top non plus. Et le fait que la paraffine soit en première position sur la liste INCI en dit long sur la texture de cette huile et son rinçage un peu laborieux. De plus, quand on me parle d’une huile enrichie en huile de coton, je m’attends à voir cette huile bien mieux placée sur la liste INCI, or elle est précédée de la paraffine (qui pose un film sur la peau, censé être imperméable afin de ne rien laisser filtrer) et de l’huile de jojoba donc bienfaits zéro.

En ce qui concerne le process du démaquillage, c’est le même qu’avec n’importe quelle huile démaquillante. A savoir, on prélève une, deux voire trois pompes d’huile, que l’on applique sur le visage puis on masse pour dissoudre le maquillage. Une fois que l’on ressemble à un panda, on émulsionne avec un peu d’eau pour décrocher au mieux le make-up puis on rince. Ici, l’huile est assez épaisse donc elle enveloppe totalement le visage et dissoud rapidement le maquillage. On sent d’ailleurs le film gras que laisse la paraffine. Jusque là, ça va encore. Mais quand on commence à émulsionner avec de l’eau, la galère commence. Le make-up est totalement ôté, même le mascara le plus tenace aka le Better than Sex Waterproof de Too Faced (alors que, bizarrement, le Better than Sex classique résiste plus à l’huile), mais alors pour rincer, c’est une véritable tannée. Tout est gras, l’huile et le maquillage se sont mixés en une espèce de lait épais (pour le coup, l’huile se transforme en lait au contact de l’eau, ils n’ont pas menti!) qui ne se rince pas et qui reste sur le visage, le seul moyen de s’en débarrasser, c’est soit de gratter le truc avec ses ongles, soit de s’emparer d’un gant de toilette pour tout ôter (au risque de s’irriter la peau), soit – et c’est ce que je fais – de prendre son nettoyant et de procéder directement au nettoyage de la peau, ce qui a au moins le mérite de dissoudre l’huile cette fois. En gros, si vous l’utilisez, comptez 5 à 10 minutes au total car le rinçage est quasi impossible.

Au final, cette huile démaquille bien, mais se rince ultra mal, ce qui gâche tout, sans compter la compo qui n’est pas terrible. Du coup, je vais finir le flacon et vite repasser à celle d’Origins, que je trouve bien plus efficace et rapide d’utilisation. C’est dommage car le prix est attractif !

Et vous, qu’utiliser-vous comme démaquillant ?

Super Huile DémaquillanteSephora 9,99 €

Catégories :Make-up

4 commentaires

  1. Je l’avais testé et franchement pas aimé, même problème que toi pour le rinçage, et en prime un lavabo très gras, de plus je n’ai pas aimé son odeur, biz

    J'aime

  2. Merci pour ton article je ne la testerais pas du coup Bsx 💋

    J'aime

  3. Merci pour ton avis ! Perso je n’aime pas trop les huiles démaquillantes, je préfère les eaux micellaire 🙂

    J'aime

  4. J’ai ce produit que je rachète très souvent mais je ne l’ai jamais utilisé pour son usage premier comme démaquillant…
    en fait c’est avec ça que je nettoie mes éponges makeup 😂😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :