Le lipstick du mois #18 : Dior Addict Lacquer Plump Sweet-D – Dior


dior addict lacquer plump sweet-d #1

Pour la troisième fois consécutive, je vous propose en guise de lipstick du mois un rouge à lèvres au fini glossy, idéal pour les températures caniculaires que l’on subit actuellement. Et justement, j’ai beaucoup utilisé ces derniers temps l’une des dernières innovations de la maison Dior. Après le Dior Addict Lacquer Stick du mois de mars, c’est le Dior Addict Lacquer Plump qui prend la place (et remplace, accessoirement, les Dior Addict Fluid Stick, que j’aimais énormément). Pour être tout à fait honnête, je suis moins fan de cette nouvelle version, même si elle a quelques avantages que son prédecesseur n’avait pas. Je vous laisse avec le topo de la marque sur ces Dior Addict Lacquer Plump, et place à mon compte-rendu de la bête.

La première encre laquée repulpante signée Dior qui libère une couleur intense et longue-durée, un éclat unique et une finesse incroyablement confort. Dior pousse le curseur de la laque et du soin toujours plus loin pour créer Dior Addict Lacquer Plump : la première encre à lèvres laquée repulpante.
« C’est une innovation formule fascinante. Nous avons réussi à pousser la brillance et la couleur à l’extrême dans ses différents effets avec une formule soin réconfortante et une texture extra fluide qui sait se faire oublier. » explique Peter Philips, Directeur de la Création et de l’Image du Maquillage de la Maison Dior.
Son secret ? Une émulsion huile en eau infusée de pigments et enrichie en extrait d’hibiscus d’origine naturelle pour l’effet repulpant, d’acide hyaluronique pour l’hydratation et d’un ingrédient rafraichissant. Les seize couleurs mises au point par Peter Philips répondent à toutes nos envies de fêtes, intemporelles, électriques ou carrément clinquantes.

Côté packaging, la maison Dior a repris pour ce Dior Addict Lacquer Plump les codes du feu Dior Addict Fluid Stick. Cette fois encore, la marque de haute-couture française a misé sur un tube de rouge à lèvres en trompe-l’œil, puisque ce n’est absolument pas un raisin classique qui délivre la matière, mais bien un applicateur type liquid lipstick. Seules réelles modifications, le Lacquer Plump se pare d’une robe noire et de bagues argentées, et les lettres de la marque s’habillent de la couleur  de la teinte sélectionnée, tandis que le Fluid Stick jouait plus sur la sobriété, entre des effets métallisés et transparents. Si les deux sont relativement similaires, je préfère toutefois l’ancien packaging. Vous retrouverez d’ailleurs ci-dessous, une photo du Fluid Stick pour que vous puissiez mieux visualiser l’avant-après effectué par Dior. Bon point quant au fait que l’on puisse savoir de quelle teinte il s’agit en jetant un œil à la base du flacon.

Le packaging n’est pas le seul à avoir changé puisque l’applicateur, auparavant en forme de goutte, est désormais un embout touffu, court et arrondi, un peu bâti sur le modèle d’un liquid lipstick. Encore une fois, je préférais l’ancien. Je trouve que le nouveau a un peu de mal à répartir uniformément la matière, d’autant qu’il fait de légères stries à à l’application – semblables à celles que l’on a lorsque l’on applique du fond de teint au pinceau. À force de travailler la matière, la chose se régule mais je trouve que cela demande plus de temps qu’avec l’ancien embout.

dior addict lacquer plump sweet-d #2.jpeg

Le gros point fort de cette formule est indéniablement sa formulation. Dior parle d’une « huile en eau », et je trouve le terme tout à fait adéquat. Déjà, parce que la matière est légère et fine comme de l’eau, mais elle a en plus cet aspect ultra rafraîchissant à l’application (qui ne dure pas, malheureusement) qui est très agréable. Ensuite, le rouge à lèvres ne colle absolument pas sur les lèvres, contrairement au Fluid Stick, il ne se sent pas du tout ; limite on n’a l’impression de ne rien porter. Toutefois, si la finesse de cette formule n’empêche pas la pigmentation du produit, je trouve qu’elle a, en revanche, tendance à marquer les petites irrégularités des lèvres et à migrer dans les stries naturelles. C’est un peu le point qui me fâche, mais le confort ressenti lorsque je porte le Lacquer Plump m’incite à pardonner ce léger souci.
Pour la tenue, je suis un peu mitigée. Dior parle d’une « encre laquée ». En effet, le côté laqué est indéniable dès l’application, les lèvres sont étincelantes. Mais cet effet laqué disparaît au bout de quelques heures (2-3h en moyenne) pour laisser place à cet effet stain, qui imprime la couleur sur les lèvres sans effet de matière. Pour ce qui est de la teinte que je possède, Sweet-D, l’effet stain fait que la couleur du lipstick se confond à celle de mes lèvres si bien qu’on ne la distingue quasiment plus. À voir avec d’autres teintes plus foncées, en revanche. En fait, je suis mitigée car j’aurais aimé une plus longue tenue de cet effet laque, que j’affectionne. Ceci dit, rien ne m’empêche de réappliquer de la matière pour bénéficier de cet aspect lèvres repulpées (par effet d’optique, au passage, car la formule ne pique en rien les lèvres comme le ferait par exemple le Lip Injection, le gloss repulpant de Too Faced).

dior addict lacquer plump sweet-d #4dior addict lacquer plump sweet-d #3dior addict lacquer plump sweet-d #5

Sweet-D est un rose bébé, très pigmenté, intense & pastel si on le regarde dans le flacon ou qu’on le swatche sur la main. Mais une fois que l’on commence à travailler la matière sur les lèvres, il devient beaucoup plus doux et naturel, un peu type « mes lèvres en mieux ». Il s’agit d’une des teintes les plus neutres de la gamme, mais je dois avouer que je serais curieuse de voir ce que les couleurs foncées ont dans le ventre. Au passage, petit bonus de cette encre laquée, la matière ne se transfère jamais sur les dents. Bon point pour celles qui redoutent cet aspect parfois inévitable des laques.

dior addict lacquer plump sweet-d #6dior addict lacquer plump sweet-d #7

Pour le coup, même si j’avoue préférer l’ancienne version, ce Dior Addict Lacquer Stick est très convaincant entre sa bonne pigmentation, son confort à toute épreuve et son effet stain qui persiste sur les lèvres des heures durant. Je suis désormais curieuse de découvrir comment les autres teintes se comportent, mais si elles sont comme Sweet-D, je pense faire une razzia !

dior addict lacquer plump sweet-d #1

Et vous, quel rouge à lèvres avez-vous le plus porté en juillet ?

Dior – Dior Addict Lacquer Plump – 37 € (+ certaines teintes actuellement en promo (25,50 €) sur l’e-shop de Sephora!)
Catégories :Lipstick du mois, Rouge à lèvres & GlossTags:,

2 commentaires

  1. Ce rose est magnifique et tu le portes très bien; ça donne envie de découvrir ce lipstick, un petit luxe tout de même ! biz

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :