#MardiMani #61 : Tristam – A-England


A-England - Tristam #1

Il y a environ trois ans, la planète beauté a connu les prémices de ses amours holographiques. Si en 2018, ce sont majoritairement les highlighters et autres rouges à lèvres à multiples reflets qui sont privilégiés, en 2015 la mode holographique se concentrait majoritairement sur les vernis. Et l’une des marques qui réussissait le plus ces effets était la firme anglaise A-England, créée par Adina Bodana. Ni une ni deux, je m’étais précipitée pour m’offrir deux teintes qui faisaient le succès de la marque (et pour cause, elles étaient les 3/4 du temps out of stock) : Merlin, un bel argenté ultra-pailleté ; parfait pour les accent nail – sauf que la mode est passée – et Tristam, que je vous présente aujourd’hui, un bleu royal scintillant et surprenant.

A-England - Tristam #3.jpg

Tristam donc, est un vernis bleu assez intense bien que finalement assez passe-partout, constellée de dizaines de micro-paillettes. Simple et discret à première vue, Tristam revêt ses habits de lumière au soleil ou sous un flash. La météo actuelle n’est donc pas idéale pour lui rendre justice, d’où la photo sous flash plus bas, mais ainsi vous pouvez voir tous les reflets holographiques dont il est doté, qui lui donnent toute sa singularité et sa beauté. C’est vraiment une laque surprenante, qui se dévoile de manière subtile, sans agresser les yeux au moindre mouvement de main.

L’avantage de ce type de vernis, c’est que je suis assurée de ne pas posséder de dupe parfait dans ma collection titanesque. Celui qui s’en rapprocherait le plus est sans conteste Give Me Space d’O.P.I, ce joli bleu plus clair que Tristam et également constellé de micro-paillettes que j’adore, mais qui se révèle moins spectaculaire au soleil.

Concernant la formulation, elle est assez époustouflante. Moi qui suis adepte de la pose de deux couches, je n’en ai mis qu’une seule ici. La matière étant bien opaque et assez épaisse mine de rien, j’ai préféré bien la travailler afin de garantir une certaine homogénéité, et le résultat est là. À noter que le pinceau des vernis A-England est un peu old school, long et fin comme celui des Kure Bazaar. Le secret pour bien s’y prendre et tracer de façon nette cuticules & lunules est de bien prendre son temps et de ne poser la matière qu’à quelques millimètres de la lunule pour ne pas déborder. Moi qui suis une quiche avec ce genre de pinceau, je trouve que le résultat est plutôt pas mal !

A-England - Tristam #2

Et vous, quel vernis portez-vous cette semaine ?

À très vite,
Jade

Catégories :#MardiMani, A-England

4 commentaires

  1. On voit bien les micro paillettes, et au soleil ce vernis doit faire de l’effet, j’aime beaucoup les vernis holographiques, mais on en trouve très peu, j’avais fait une revue sur un de chez Mavala, un magnifique vert chatoyant aux reflets dorés ! biz

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou, je le trouve vraiment beau ce vernis, la couleur est dingue, j’adore.
    Bonne après midi , a Bientôt , Mimi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :