Comme je vous le disais il y a peu, je suis définitivement tombée dans le piège de l’highlighter. Désormais, plus un matin ne passe sans que j’en applique sur mes pommettes, l’arête de mon nez ou encore dans le coin interne. Je ne peux plus vivre sans, c’est comme çaaaa. Le souci, c’est que j’ai cette envie frénétique d’acheter tout plein d’enlumineurs splendides. En témoigne ma dernière wishlist en date, où j’indiquais vouloir acquérir la Shimmering Skin Perfector Pressed de Becca en teinte Moonstone. C’est désormais chose faite, voilà près d’un mois que je ne peux plus me passer de cet highlighter de l’amour que je vous présente aujourd’hui.

LE PACKAGING

C’est le seul point négatif que je vais émettre concernant ce produit : non mais qu’est-ce que c’est moche ! On dirait une sorte de soucoupe volante, rien à voir avec du make-up glam, pour le coup. Vous me direz que l’important, c’est ce qu’il y a à l’intérieur – certes – mais à 38 € l’highlighter, j’aime autant qu’il soit contenu dans un bel étui. Ici, l’alliage du fer inox like et du silicone couleur taupe, ça me laisse un peu de marbre. Quoique non, ça ne me laisse vraiment pas de marbre, ça me rebute plutôt. Ceci dit, mention spéciale pour la taille de l’highlighter (8g, j’en ai pour une vie !), l’ouverture ultra sécurisée et le grand miroir compris dans le couvercle de cet OVNI.

LA TEINTE & LA PIGMENTATION

Si toutes les teintes d’enlumineur de Becca sont ultra désirables, elles sont parfois difficiles à porter lorsque l’on a une peau claire. Je pense notamment à la Champagne Pop, best-seller de la marque, qui est hyper dorée, quasiment importable sur ma peau à mon sens, même si je suis très bronzée. Du coup, quitte à choisir un highlighter portable en toutes circonstances et saisons, je me suis penchée sur la teinte Moonstone. Il s’agit d’un doré froid, très lumineux et qui ne jure pas avec mon blush ou mon bronzer.

La pigmentation est quant à elle assez folle ! En un passage sur les pommettes, elles brillent de mille feux. Heureusement, cette pigmentation est modulable, il faut simplement ruser lors de l’application. Ainsi, il est parfaitement possible de rehausser subtilement les points de lumière du visage tout comme de les accentuer en ajoutant toujours plus de matière. Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès : la boule à facettes reste relativement proche.

L’APPLICATION & LA TENUE

Au départ, j’avais pensé appliquer cet highlighter à l’aide d’un pinceau éventail, je m’étais en l’occurrence gratifiée du pinceau 129 Luxe Fan de Zoeva. Finalement, je trouve l’application de l’enlumineur bien trop diffuse et discrète avec ce genre d’outil (ou alors je ne suis pas douée, dites-moi). Du coup, je pose tout simplement Moonstone avec la pulpe de mon doigt. Je passe d’abord légèrement de façon horizontale sur la pommette,puis je fonds les « bords » avec mon blush en effectuant des mouvements circulaires. L’effet est plus naturel, pour peu que l’on puisse qualifier un highlighter de naturel.

Concernant la tenue, elle est dingue. Même s’il fait une chaleur à crever actuellement, je ne porte pas de spray fixateur de make-up et cet highlighter tient sans faille jusqu’au démaquillage, c’est assez fou. Surtout que je ne me retrouve pas avec des paillettes plein la figure au fil de la journée, c’est époustouflant (bon, un câlin au chéri et c’est lui qui se retrouve avec la barbe pailletée hihi). Mais vraiment, cet enlumineur a une tenue quasi infaillible – je ne sais pas s’il résiste à l’eau, en revanche – je comprends mieux l’engouement pour ces pépites.

BILAN

Cet highlighter est mon coup de cœur du mois et mon coup de cœur highlighter tout court. J’ai même répudié mon Angel de la collaboration Urban Decay x Gwen Stefani pour ne plus porter que Moonstone, c’est dire ! Maintenant, le souci c’est d’une, que je suis réellement incapable de me passer d’illuminateur désormais ; et de deux, que je veux de nouvelles références de ces Shimmering Skin Perfector Pressed. Addiction, quand tu nous tiens…

Avez-vous djà testé les highlighters Becca ? Quel highlighter portez-vous actuellement ?

À très vite,
Jade

Vous pouvez retrouver le Shimmering Skin Perfector Pressed de Becca au prix de 38 € en exclusivité chez Sephora.