Cela fait quelque temps que l’on retrouve des OVNIs au rayon démaquillage. Après les huiles qui dissolvent tout sur leur passage, ce sont maintenant les baumes qui essaient de se frayer une place sur le marché. On connaissait déjà le Take The Day Off, le baume démaquillant de Clinique, mais Shu Uemura a également décidé de surfer sur la vague en proposant son Ultime8 Baume Démaquillant Intense Sublime Beauté (rien que ça !), qui fait partie de la fameuse gamme des huiles démaquillantes de la marque. Rien ne change ici, sauf le format du démaquillant, qui se veut plus solide. Ces baumes sont-ils en passe de détrôner nos éternelles huiles et autres eaux micellaires ? Cela se pourrait bien et je vous explique pourquoi.

LE TOPO DE LA MARQUE

« Le Baume Démaquillant Intense Sublime Beauté est un nouveau chapitre de l’histoire légendaire des démaquillants, avec le lancement d’un baume effet cachemire. Bien plus qu’un  démaquillant, grâce à sa nouvelle formule à base d’actifs marins revitalisants, il permet de régénérer  visiblement la peau. »

LE PACKAGING

Pour plus de simplicité, Shu Uemura a choisi pour ce baume de garder le code couleur de l’huile démaquillante Ultime8, qui se décline dans un dégradé d’orange et de marron. Ici, le baume est réservé dans un pot circulaire orange, assez plat finalement, surmonté d’un bouchon chocolat foncé dévissable. Le nom de la marque ainsi que du produit sont inscrits en une police orange chatoyante sur les côtés du pot.

Shu Uemura - Ultime8 Baume Démaquillant Intense #6

Pour le prix, j’aurais aimé plus de travail sur le packaging, quelque chose qui se rapproche plus des codes du luxe. Également, un opercule protégeant le baume ainsi qu’une spatule pour le prélever auraient été les bienvenus. Enfin, last but not least, la contenance de 100g me paraît assez légère pour une utilisation quotidienne.

LA COMPOSITION

La gamme Ultime8 est composée d’un mélange de huit huiles végétales tenues secrètes, qui garantissent une peau parfaitement nourrie malgré l’étape du démaquillage. S’ajoutent à ces huiles de la protéine de nacre, chargée de préserver l’élasticité de la peau, du proxylane pour stimuler la production de collagène ainsi que des extraits d’algues brunes pour ralentir le vieillissement des cellules cutanées. Sans se revendiquer anti-âge, ce baume contribue à la préservation du capital de la peau, ce qui n’est pas négligeable.

LA TEXTURE & L’ODEUR

Le Baume Démaquillant Intense Sublime Beauté est d’une onctuosité folle. Il est très crémeux et très doux, d’où cette sensation « cachemire » dont nous parle la marque. Une fois sur la peau, ce baume devient huileux, et c’est à partir de là qu’il commence à dissoudre le maquillage, tout en douceur, sans jamais agresser la peau ni l’assécher, contrairement à bon nombre d’eaux micellaires.

L’odeur, quant à elle, est très agréable. Légèrement fleurie, on distingue des notes de musc et d’iris. Moi qui n’aime pas les odeurs fleuries, je suis conquise. Je lui trouve même une petite touche fruitée, assez fraîche. Bon, c’est assez discret malgré tout, hein, ça ne prend pas le nez ni rien, mais j’aime bien cette touche de sensorialité supplémentaire.

L’APPLICATION

Rien de bien sorcier, il suffit d’en prélever une petite quantité avec les doigts, de la chauffer, puis de l’appliquer sur le visage en pratiquant un léger massage. Moment sensoriel et ultra agréable ganranti ! Le baume se transformant en huile épaisse au contact de la peau, il dissoud tout sur son passage et est ultra confortable. On a à la fois le confort d’un beurre onctueux et l’efficacité redoutable d’une huile démaquillante, autant dire qu’on est sur un cocktail gagnant-gagnant. Ce produit s’adresse typiquement à celles qui aiment l’efficacité de l’huile mais pas sa texture fluide. Ceci dit, il est tellement agréable qu’on a vite fait de vouloir toutes oublier l’huile à son profit.

Shu Uemura - Ultime8 Baume Démaquillant Intense #

Une fois le maquillage ôté, il suffit de rincer à l’eau claire (l’aide d’un gant de toilette peut être jugée utile, d’ailleurs). J’étais assez sceptique quant à son efficacité sur mon redoutable Better than Sex waterproof, mais il a tout ôté sur son passage : je suis conquise ! Pour terminer le rituel, je passe un coup de tonique sur mon visage et le tour est joué pour ce qui est du démaquillage. Libre à vous ensuite d’utiliser un nettoyant pour ôter d’éventuelles dernières particules, mais comme ce baume fait également office de nettoyant, cela n’est pas indispensable.

BILAN

Le démaquillage n’a désormais plus rien à voir avec ce qu’on a connu depuis des années. Exit les disques de coton et autres laits démaquillants qui faisaient pleurer et picotaient la peau fine du contour des yeux. Place désormais aux textures riches et nourrissantes, qui ôtent le maquillage en trois secondes et demi de massage et qui repulpent la peau, et la laissent confortable. Si j’ai souvent la flemme de devoir me maquiller dans la salle de bain et recourir à de l’eau, je dois tout de même reconnaître qu’entre le temps gagné et l’efficacité incomparable de ce baume par rapport à mon huile micellaire, je commence doucement mais sûrement à favoriser ce type de textures et revoir mon jugement. La preuve, la Deep Cleansing Oil de DHC est sur le chemin de la maison !

Êtes-vous passées aux huiles/baumes démaquillants ? Lesquels utilisez-vous ?

À très vite,
Jade

Vous pouvez retrouver l’Ultime8 Baume Démaquillant Intense Sublime Beauté de Shu Uemura au prix de 69 € au Bon Marché.