Je ne sais pas si vous êtes dans le même cas que moi, mais je considère que le mascara est vraiment l’essentiel du maquillage. C’est le genre de produit qui vous garantit un regard éveillé et agrandi, même si vous n’avez dormi que trois heures. En revanche, il faut trouver le bon ! Et pour le mascara, c’est comme la quête du prince charmant : il faut batailler, tomber, puis se relever avant de trouver la perle rare. Personnellement, j’ai le prince charmant ; mais également mon mascara fétiche. Mais votre bon serviteur a voulu tester une référence incontournable, dont beaucoup de blogueuses ont chanté les louanges, je parle du fameux Grandiôse de Lancôme. Si grandiose que ça ? Pas sur moi, en tous cas.

LA PROMESSE DE LA MARQUE

« Lancôme réinvente le mascara et dévoile une nouvelle technique d’application pour créer en un tour de main une frange de cils uniformément déployée et intensifiée. Pour la 1ère fois, la tige « Col de Cygne™ » au brevet déposé permet de maquiller les cils dès la racine et de les déployer parfaitement, d’un coin à l’autre de l’œil. Dès le premier passage, sans plier la brosse ni forcer sur le poignet, les cils sont gainés de la racine à la pointe. Adapté à chaque forme d’œil, ce mascara crée de manière spectaculaire un effet déployé grand-angle. Captivant, le regard est tout simplement grandiose. »

LE PACKAGING

Comme toute maison de luxe qui se respecte : Lancôme a mis le paquet concernant le packaging du mascara Grandiôse. Tout de noir vêtu, il se présente sous la forme d’un tube qui s’évase en sa base, comme pour donner l’impression de courbes voluptueuses. Le nom de la marque, ainsi que du mascara, est inscrit en capitales argentées sur le bouchon, lui aussi designé de façon spectaculaire.

Lancôme - Grandiôse #10

Si la base du capuchon est noire, la cime devient transparente et révèle en son centre une rose noire (l’emblème de la marque), conçue en 3D. Il n’y a pas à dire, le packaging est vraiment magnifique, et sort de l’ordinaire par rapport à ce qu’a déjà pu proposer la marque (je pense notamment aux Hypnôse, mais aussi au tout dernier, Monsieur Big, qui ne me transcende absolument pas au passage).

LA BROSSE

Pour le mascara Grandiôse, la brosse est conçue à base de picots en silicones, certains plus courts que les autres, afin de garantir le maquillage du moindre cil, même les tout petits du coin interne. Si la brosse n’est pas le majeur intérêt du Grandiôse, c’est bel et bien le manche qui en est la star. Lancôme a d’ailleurs breveté ce fameux « Col de Cygne™ », qui permet d’adapter la pose du produit en fonction de l’endroit et de la longueur des cils, et de les déployer à l’infini, tel un vrai col de cygne.

Lancôme - Grandiôse #5.jpg

L’avantage de cette technologie, c’est que la marque a développé de mini tutoriels bien expliqués afin d’appliquer au mieux ce mascara. Car il est vrai que sa forme bizarroïde décontenance plus qu’elle n’aide à l’application. Ceci dit, c’est assez intuitif lorsque l’on a l’habitude d’appliquer du mascara. Maintenant, en ayant bien suivi les consignes comme en ayant fait selon mon instinct, le résultat était, à chaque fois, loin d’être à la hauteur de mes espérances.

LA MATIÈRE & L’APPLICATION

Concernant la couleur, je possède le 01 Noir Mirifique, un noir tout ce qu’il y a de plus classique, si ce n’est qu’il est vraiment noir, très profond. D’autres couleurs (marron, violet, bleu) sont proposées si le cœur vous en dit, par ailleurs. La brosse aux picots de différentes tailles permet de bien attraper les cils tout comme de diffuser uniformément la matière. En revanche, je trouve que la matière a tendance à agglutiner les cils entre eux, pas à la manière de paquets, mais plutôt à la façon de pattes d’araignée : des filaments très fins et très espacés des autres. De même, la matière met un temps fou à sécher : du coup, mieux vaut ne poser qu’une seule couche, sachant qu’une seconde regroupera encore plus les cils entre eux.

Lancôme - Grandiôse #7.jpg

C’est un mascara qui s’applique très facilement et qui tient ses promesses concernant la longueur : les cils sont réellement déployés, bien que les miens n’en aient pas oparticulièrement besoin. Cela ravira sans aucun doute les demoiselles en manque de longueur. En revanche, pour ce qui est de la définition et de la densification, je suis assez sceptique. Ce mascara n’apporte aucun volume (aucun mascara n’apporte suffisamment de volume à mes yeux comparé au Better than Sex, ceci dit). Les cils sont certes séparés, mais beaucoup trop à mon goût (on a l’impression d’avoir une calvitie des cils, tant ils sont espacés), la frange de cils n’est pas du tout régulière, bref, ce n’est pas un mascara pour moi. De même, formule classique (et non waterproof) oblige, la courbure ne tient pas le choc au fil de la journée. Dommage.

Lancôme - Grandiôse #9.jpg

BILAN

Amatrice du volume et de l’effet faux-cils (cela me permet de n’avoir que les cils à maquiller le matin et d’éviter le sketch du liner en étant pas réveillée), ce mascara ne me convainc absolument pas. En revanche, pour celles qui recherchent de la longueur, ainsi qu’un résultat naturel, il fera parfaitement l’affaire. Je le trouve néanmoins un peu cher pour l’effet obtenu. Enfin, la technologie du Col de Cygne™ me laisse assez dubitative, puisqu’elle ne facilite pas l’application du mascara, à mon sens. Je pense ne pas terminer ce mascara et le filer rapidement à une de mes copines ou ma maman, qui sauront en faire meilleur usage que moi. En attendant, je file acheter mon troisième exemplaire du Better than Sex waterproof !

Avez-vous déjà testé le mascara Grandiôse ? Quel mascara portez-vous actuellement ?

À très vite,
Jade

Vous pouvez retrouver le Grandiôse de Lancôme au prix de 32,60 € sur le site de la marque.