Plus de six mois que je n’avais pas proposé de battle sur le blog, la dernière fois (et la première, accessoirement), j’avais mis face-à-face les liners Urban Decay et Sephora (pour relire l’article, c’est ici). Cette fois-ci, j’ai choisi de faire s’affronter des produits thermoprotecteurs, dont je me sers beaucoup. Peut-être que vous le savez déjà, mais j’ai des cheveux très épais et très bouclés ; dont je ne supporte la nature que lorsque je suis en vacances. Mais quand il s’agit d’aller travailler, j’aime bien ne pas avoir à me trimballer une énorme touffe bouclée et ébouriffée, qui plus est, donc je lisse mes cheveux après chaque shampooing. Et pour les protéger de la chaleur et limiter la casse, j’use et abuse de produits thermoprotecteurs, parmi lesquels un GHD, un Kérastase, un L’Oréal Paris et un Desert Essence ; qui font l’objet de ce second battle.

LE HEAT PROTECT SPRAY DE GHD 20,90 €

C’est un produit que l’on m’a offert lors d’une fin de stage, sur lequel je n’aurais pas misé au premier abord. Et je n’ai pas eu tort. Ce spray se présente très élégamment, tout vêtu de noir mat et de dorures : on est clairement sur un produit luxueux, pas donné (à l’image des lisseurs et autres produits de la marque). La diffusion se fait par le biais d’un spray classique, sur lequel il faut sans cesse appuyer pour faire sortir du produit. Le souci, c’est qu’il en projette trop, sur une surface très localisée au lieu de le diffuser de façon plus étendue. L’idéal est donc de le vaporiser d’abord dans les mains, puis de l’appliquer sur les longueurs humides. Attention à absolument éviter les racines, qui vont inévitablement graisser.

GHD - Heat Protect Spray

Concernant le lissage, il le favorise indéniablement. Je lui reproche cependant deux choses : son odeur, très parfumée, très capiteuse, pas du tout fraîche, qui reste dans les cheveux. Bref, ça m’agresse les narines. Et également, même en faisant attention à ne l’appliquer que sur les longueurs, il a une fâcheuse tendance à emmêler les cheveux mais aussi à les graisser, sous la chaleur du sèche-cheveux, combinée à celle du lisseur. Et très franchement, si je dois me relaver les cheveux le lendemain à cause de ce genre de produit, c’est un cercle sans fin, ce que je veux absolument éviter. L’idée, c’est de protéger les cheveux de la chaleur à chaque utilisation, mais aussi de limiter la chaleur sur les cheveux, donc avec celui-ci, c’est raté.

LE LAIT DISCIPLINANT LISSANT KÉRATINE THERMIQUE DE KÉRASTASE31,50 €

Ce thermoprotecteur Kérastase est le seul à se présenter sous forme de lait, texture que j’aime finalement beaucoup, puisque je trouve qu’elle englobe mieux les cheveux qu’un spray, donc les protège mieux de la chaleur selon moi. Ce lait est contenu dans un tube plastifié rose pâle, très classe, très Kérastase. Il suffit de dévisser le bouchon pour laisser sortir le lait, donc une infime quantité suffit pour englober les cheveux. Il s’applique également sur longueurs essorées, et garantit une absence de frisottis, ainsi qu’une protection totale des cheveux vis-à-vis du brushing.

Kérastase - Kératine Thermique

Après le lissage, mes cheveux sont hyper soyeux, brillants et doux (merci les silicones, hein). Ils ont gardé leur épaisseur, ce qui est rare avec un produit thermoprotecteur, ne sont pas emmêlés et ils ne regraissent pas aussi vite qu’avec les spray. Bref, c’est un vrai coup de cœur au niveau du résultat, sans parler de l’odeur qui est divine. Encore une fois, c’est vraiment une odeur Kérastase, une odeur de produit de coiffeur, mais beaucoup plus discrète et agréable que celle du GHD, qui me fait penser à un mauvais produit de drugstore, contenant beaucoup d’alcool. Bref, si vous vous lissez les cheveux et que vous avez du mal à les dompter, ce lait est fait pour vous.

LE SPRAY COIFFANT PROTECTION 230° ELNETT SATIN DE L’ORÉAL PARIS – environ 7 €

Si vous connaissez l’emblématique laque Elnett, le spray protecteur est conçu sur le même modèle : toujours cet habillage doré, que je trouve ringard (pour moi, la laque Elnett, c’est clairement un truc de grand-mère #nooffense). D’autant que l’odeur de ce thermoprotcteur est également la même que celle du spray : attention de ne pas en mettre trop au risque d’être au bord de l’asphyxie #çasentlevécu, mais au moins l’odeur ne reste pas dans les cheveux.

L'Oréal Paris - Elnett Satin Spray Coiffant Protection 230°

Retour donc au format spray et à ses inconvénients : le pschitt qui envoie tout d’un coup, et qui ne permet pas pas une application légère et diffuse du produit sur les longueurs. Encore une fois, un pschitt délivre beaucoup trop de produit sur une trop petite zone, ce qui a tendance à engluer les cheveux et leur donner un aspect carton. Cependant, le lissage est optimal avec ce spray, bien qu’il réduise quasiment à néant l’épaisseur des cheveux (j’ai vraiment pas l’habitude de ne pas avoir d’épaisseur !). Gros point positif par rapport au GHD : il n’a pas tendance non plus à graisser les cheveux, ce qui est surprenant de la part d’un spray. Bref, il fait partie de mes favoris.

LE SOIN ANTI-FRISOTTIS ET THERMOPROTECTEUR À LA NOIX DE COCO DE DESERT ESSENCE – environ 15 €

Celui-ci, je l’ai acheté quand j’étais dans ma vibe no silicones (compliqué quand on veut un thermoprotecteur puisque les silicones englobent les cheveux d’un film). Bref, j’avais entendu parler de ce fameux Desert Essence, que j’ai rapidement commandé. Enfer et damnation. Parlons rapidement du packaging, encore une fois le spray pas tip-top quoiqu’il envoie moins de produit dans les cheveux que les autres. Sauf que.

Desert Essence - Coconut Hair Defrizzer & Heat Protector

On envoie les points négatifs. Déjà, il pue. Oui, ça sent la noix de coco mais une noix de coco rance, un peu aigre. On est loin de l’odeur tropicale, de piña colada tout ça. Il cartonne les cheveux, mais à un point. Je n’ai jamais vu mes cheveux ainsi. Je ne pouvais rien faire, ils étaient lourds, si je souhaitais passer la main dedans, je rencontrais des nœuds un peu partout… Une catastrophe, d’autant que mes cheveux faisaient tout rêches, tout secs au niveau des pointes. Comme s’il n’avait servi à rien. Je voyais justement plus l’effet de la chaleur sur mes longueurs qu’avec les autres spray. Je mets ça sur le compte de l’absence de silicones, justement. En attendant, il n’a pas d’effet regraissant, ce qui est un bon point. Mais pour ce qui est de l’aspect des cheveux, il n’a clairement pas rempli sa mission.

BILAN

Si je devais établir un classement, je dirais 1 – Kérastase, 2 – L’Oréal Paris, 3 – GHD et 4 – Desert Essence. Et si je devais tirer des conclusions de ce battle, je dirais que les silicones sont quasiment inévitables si l’on veut protéger ses cheveux de la chaleur et éviter cet effet paille. Également, si l’on a les cheveux qui ont tendance à rapidement regraisser, il faut impérativement éviter d’appliquer du produit en racines, voire même au début des longueurs et se concentrer sur les pointes ; et surtout faire en sorte de ne pas sprayer le produit directement sur les cheveux, mais plutôt d’abord le déposer dans les mains puis ensuite venir l’appliquer sur les longueurs. Au moins, vous serez sûres d’éviter les racines puis vous déposerez le produit de façon plus harmonieuse qu’en le sprayant (et aussi, vous en mettrez beaucoup moins !).

Utilisez-vous des soins thermoprotecteurs ? En avez-vous à me conseiller ?

À très vite,
Jade