Les Rouge Dior et moi, c’est une histoire d’amour qui a commencé quand j’avais 20 ans. À l’époque, je n’osais encore porter que du rose (qu’il soit bonbon ou fuchsia), si bien que j’avais jeté mon dévolu sur les teintes Deauville et Darling, que je vous présenterai plus bas. Le coup de foudre a été immédiat à tel point que six autres teintes ont rapidement rejoint ma collection.

Dior - Rouge Dior #3.jpg

Parlons peu, parlons bien. Les Rouge Dior sont des rouges à lèvres crémeux (ils sont désormais disponibles en deux finis, Mat et Crème, mais les miens sont tous des crèmes), saturés de pigments. Les couleurs sont vibrantes, à tel point qu’un seul passage suffit pour colorer les lèvres, que ce soit un rouge comme un rose pâle nude. La plupart sont des couleurs franches, mais il en existe de nacrées, voire très légèrement pailletées ; ce qui leur confère une luminosité inouïe. Compte tenu de leur texture, ils ne sont pas sans transfert (attention aux dents) et nécessitent parfois l’application d’un crayon à lèvres au préalable, pour un contour net. Ceci dit, malgré cette onctuosité, les Rouge Dior tiennent bien la route (en moyenne 5-6h) et s’estompent uniformément lors d’un repas. Bref, passons aux teintes que j’ai en ma possession.

Dior - Rouge Dior #1

Dior - Rouge Dior #4

Attention d’ailleurs, mes rouges à lèvres ayant environ 4 ans, plusieurs de ces teintes ont été discontinuées, voire étaient des éditions limitées. Il est donc normal que vous ne les trouviez pas si vous vous mettez en tête de les acquérir !

SWAN

Dior - Rouge Dior Swan #5

Celui-ci fait partie de la gamme des nude. C’est vraiment un rose passe-partout, très pur sans nacre ni paillettes, qui fait de belles lèvres. Je l’aime énormément et suis dépitée que la marque ait arrêté de le commercialiser, d’autant que j’ai cassé le bâton en faisant le swatch sur mon bras #boulet. Seul petit défaut que je lui reprocherais, il a tendance à mettre en exergue la moindre peau morte ou la moindre aspérité des lèvres. Du coup, il vaut mieux ne l’appliquer que lorsque l’on a les lèvres impeccables, bien hydratées et exfoliées. En tous cas, je dirais vraiment que c’est mon rose go-to, celui que je porte quand je ne sais pas quoi porter mais que je veux tout de même un soupçon de couleur. Je crois même que c’est mon nude préféré.

Dior - Rouge Dior Swan #6

ROSE CRINOLINE

Dior - Rouge Dior Rose Crinoline #5

Ce Rouge Dior est un poil plus soutenu que Swan. Ici, on est plutôt sur un rose pêche clair, très légèrement corail et parsemé de fines paillettes dorées, qui ne se voient pas sur les lèvres. On est encore une fois sur une couleur franche, qui contraste pas mal avec la peau, à mon sens. Même si j’ai la peau claire, c’est une couleur qui se voit beaucoup et que je trouve un peu trop claire par rapport à ma carnation. Ceci dit, c’est une teinte que je trouve très fraîche, top pour le printemps. Comme Swan, Rose Crinoline nécessite d’être appliqué sur des lèvres nickel, au risque de mettre en valeur tous leurss petits défauts. Celui-ci était une édition limitée de 2014 ou début 2015, me semble-t-il, donc difficile à trouver également.

Dior - Rouge Dior Rose Crinoline #6.jpg

ROSE DÉCLAMATION

Dior - Rouge Dior Rose Déclamation #6

Alors celui-ci, je crois que si je devais l’acheter de nouveau, je passerais mon chemin. Rose Déclamation est une sorte de mauve aux sous-tons bleutés, parsemé de paillettes argentées, qui le rendent presque métallique sur les lèvres. Le rendu est assez spécial, il contraste énormément avec ma carnation, et je trouve même qu’il me grise le teint. Bref, je ne l’ai pas beaucoup porté et je me demande même quelle mouche m’a piquée quand je l’ai acheté. Sûrement les néons du magasin qui ont faussé mon jugement. Quoiqu’il en soit, Rose Déclamation a une formule plus épaisse que les deux Rouge Dior précédents, si bien qu’il ne marque pas les défauts des lèvres.

Dior - Rouge Dior Rose Déclamation #7.jpg

DEAUVILLE

Dior - Rouge Dior Deauville #5

Un de mes favoris de l’époque, que je porte moins maintenant, ma période fuchsia m’étant passée. Donc, Deauville est un beau rose fuchsia aux sous-tons bleutés, un vrai fuchsia en somme. Le fini est ultra crémeux (mais pourtant hyper léger sur les lèvres) et lumineux, opaque en un seul passage ; et on ne retrouve ni nacres, ni paillettes : non, on a ici un fuchsia franc, vibrant. Bref, difficile de passer inaperçue avec (surtout que je suis blonde…). Vraiment, c’est l’une des plus belles teintes de ma collection, ce fuchsia est très réussi, le dosage entre rose et bleu, parfait. Je l’adore. C’est le genre de teinte qui illumine direct le visage. Je devrais songer à le porter de nouveau, il serait parfait pour ces chaleurs actuelles !

Dior - Rouge Dior Deauville #6

DARLING

Dior - Rouge Dior Darling #6

Darling est très clairement le versant chaud de Deauville. On est ici plutôt sur un framboise, donc sur un rose fuchsia aux sous-tons rouges. C’est aussi le versant automne de Deauville, qui est plus printanier à mon sens. Encore une fois, la couleur est vibrante, très franche : on ne peut pas vous louper quand vous le portez. Opaque en un seul passage, Darling est un plaisir à porter ; mais attention aux potentiels transferts ! Je préfère toutefois Deauville à Darling, la première me paraissant plus originale que la seconde.

Dior - Rouge Dior Darling #7

TRAFALGAR

Dior - Rouge Dior Trafalgar #5

Clairement mon préféré de la bande des rouges. Trafalgar est un magnifique rouge orangé, pile ce que j’aime quand l’été arrive. Encore une fois, c’est une couleur pure : ni nacres ni paillettes dans la formule, une luminosité à toute épréuve et une opacité en un seul passage. Toutefois, sa formulation est assez légère pour un rouge, si bien que Trafalgar a tendance à marquer les petites peaux des lèvres. Aussi, j’ai remarqué que les rouges de cette gamme ont plus de mal à se fixer sur les contours des lèvres, ce qui rend presque nécessaire un crayon à lèvres (je dis presque car ce n’est pas non plus catastrophique, on peut s’en passer). Attention également au transfert sur les dents, le rouge ne pardonne pas !

Dior - Rouge Dior Trafalgar #6

ROUGE CANNAGE

Dior - Rouge Dior Rouge Cannage #5

Rouge Cannage est un rouge pur, un vrai rouge. Le parfait équilibre des tons, qui font qu’il ne penche ni d’un côté de la balance, ni de l’autre. C’est un rouge tout ce qu’il y a de plus pur, jusque dans la formulation, sans nacres ni paillettes, et pourtant hyper lumineux. Je conçois que la différence entre Rouge Cannage et Trafalgar puisse vous être infime mais moi je la vois. Rouge Cannage est un poil plus foncé, mais surtout plus neutre que Trafalgar ; ce qui le rend parfait pour l’entre-deux-saisons. Encore une fois, l’opacité est très bonne, et je trouve qu’il se comporte mieux sur les contours que Trafalgar.

Dior - Rouge Dior Rouge Cannage #6

999

PicMonkey Dior - Rouge Dior 999 #5

Et voilà le petit rouge bleuté de la bande, et porté par Natalie Portman herself dans la pub, s’il vous plaît. 999, c’est très clairement mon rouge à lèvres d’hiver (au même titre que le Ruby Woo de M.A.C), je pourrais le porter tout l’hiver. Ses sous-tons bleus sont légers et lui donnent cette froideur et cette profondeur que j’aime tant.

Dior - Rouge Dior 999 #6

Avez-vous déjà testé les Rouge Dior ? En avez-vous en votre possession ?

À très vite,
Jade