Cela fait environ cinq ans que j’ai constamment les mains manucurées, que mes ongles sont toujours tirés à quatre épingles si je puis dire. J’y accorde un grand soin, je fais toujours attention à bien les hydrater ; mais je n’avais encore jamais eu recours aux services d’une manucure professionnelle. Ma curiosité l’ayant emporté ; j’ai pris rendez-vous au nail bar Color Forever (O.P.I) le plus proche de chez moi pour découvrir ce qu’était réellement une manucure faite par une professionnelle. D’où l’idée de vous faire part, à chaud, de mon expérience. Pour ce faire, j’ai choisi de profiter d’une manucure Color Forever basique : à savoir démaquillage des ongles, limage et soin des cuticules ; puis application facultative (donc payante) de vernis à ongles.

Mon rendez-vous était pris pour 15:30 le vendredi. Je suis arrivée avec cinq minutes d’avance et ai été prise en charge environ quinze minutes plus tard. Moi qui place la ponctualité assez haut dans la liste de mes exigences, j’ai été un peu déçue à ce niveau ; mais après tout ce n’était pas la faute du nail bar mais probablement d’une cliente précédente, qui était sûrement arrivée en retard. Pas de souci à ce niveau, donc. Aussi, je n’ai pas eu la manucure à laquelle j’aurais dû avoir affaire : fort heureusement car au niveau du duel de regards qu’on a eu elle et moi, ça n’allait pas passer.

LES DIFFÉRENTES ÉTAPES

J’ai donc été prise en charge par une jeune femme adorable, qui a d’abord entrepris de dissolver le vernis que je portais ce jour. Elle a ensuite hydraté mes ongles et cuticules à l’aide d’une huile et m’a proposé différentes formes de limage pour mes ongles. Sachant que je n’ai pas de réelle forme définie, mes ongles oscillent entre l’arrondi et le carré : par exemple, les ongles de mes pouces et de mes index poussent arrondis, tandis que ceux des autres doigts poussent carrés ; on a donc choisi de partir sur une base carrée.

Experience nail bar color forever opi #1

Elle a donc commencé à limer mes ongles avec vigueur, en leur donnant en deux temps, trois mouvements cette forme carrée. Attention, on ne parle pas ici d’un carré hyper angulaire, mais relativement adouci (je crois que les Américaines appellent cela le « squoval »). Le changement ne paraît pas énorme, mais ça me fait bizarre de voir mes ongles aussi définis (surtout au niveau des pouces & des index), eux qui ont tendance à pousser comme bon leur semble. L’étape limage terminée, la manucure a entrepris de les polir, pour leur rendre leur brillance.

Puis, est venue l’étape cuticules. Comme je prends soin de l’hydratation de mes ongles et cuticules à l’aide de la crème Veggie Love d’Alessandro, elle n’a pas eu beaucoup de travail à faire. Après avoir appliqué un premier gel hydratant et les avoir repoussées, elle a juste eu à couper à trois/quatre endroits différents les cuticules inégales ou trop prononcées, mais rien de drastique ni de douloureux pour moi qui redoutais cette étape de taillage. Enfin, elle a appliqué une huile nutritive dédiée aux ongles et cuticules  ; ainsi qu’une crème hydratante délicieusement parfumée à l’ananas ; puis on est passées à l’étape que j’attendais : la pose de vernis.

Le temps de patienter lorsque je suis arrivée, on m’a donné les différents nuanciers pour ue je choisisse la couleur du vernis que je souhaitais. Le souci, c’est que des O.P.I, j’en ai environ 170 dans ma collection, dont 3/4 présents sur le nuancier. J’ai donc porté mon dévolu sur l’une des teintes de la dernière collection California Dreaming, en l’occurrence Me, Myselfie & I, un joli rouge orangé, pile comme j’aime à cette saison, que je vous présenterai à l’occasion de la prochaine #MardiMani. En attendant, vous le verrez en noir et blanc hihi.

Experience nail bar color forever opi #2

Une fois la teinte choisie, on a commencé par appliquer sur mes ongles un régulateur de pH, qui permet d’adoucir le pH de ces derniers et de garantir une meilleure tenue/adhésion du vernis. Personnellement, la laque tient toujours cinq bons jours sur mes ongles, donc cette étape n’était pas nécessaire mais je prends tout de même. Est venue ensuite une couche de base ; puis deux de Me, Myselfie & I. Si je l’avais appliqué moi-même, j’aurais probablement appliqué trois couches mais la politique de Color Forever ne permet malheureusement que deux couches. Elle a ensuite terminé par une couche de topcoat et une bonne dose de gouttes séchantes Drip Dry, dont je vous parlais il y a quelques temps. Après cela, il me restait à patienter environ 1/4 d’heure le temps que tout soit sec en surface.

MON RESSENTI

J’ai beaucoup apprécié le contact établi avec la manucure. D’une part, elle était adorable ; puis elle a pris le temps de m’expliquer toutes les étapes (ben oui, j’étais novice en la matière). De même, un grand soin est accordé aux ongles ; on vous demande à plusieurs reprises si la forme vous convient, si vous ne ressentez pas de douleur lors de l’étape des cuticules, si la couleur vous plaît également. Aussi, je dois avouer que le résultat de l’application est tip-top : aucune bavure, la lunule est bien dessinée, tout en arrondi : chose que je n’arrive jamais à faire de moi-même.

Je regrette juste le fait que ce soit deux couches obligatoire, quoiqu’il arrive. À mon sens, Me, Myselfie & I en méritait bien une troisième pour parvenir à une opacité parfaite. De même, par expérience, je ne suis pas du tout fan des gouttes séchantes d’O.P.I ; et j’aurais notamment préféré que l’on m’applique une couche de leur top-coat fast dry plutôt que d’une de top-coat et des gouttes, qui vous contraignent pendant environ une heure à ne pas trop vous servir de vos mains. Surtout qu’à peine 24h après la pose du vernis, j’avais djà un accroc àl’index. À 32 € la manucure complète, ça fait chier, je vous avoue. Enfin, j’ai l’impression que le limage n’est pas très régulier : au niveau des pouces, le côté gauche est plus long qur sur le côté droit, ce qui donne une sensation de déséquilibre.

BILAN

J’ai apprécié vivre cette expérience, connaître les étapes à suivre, comment bien s’occuper de mes ongles (même si l’on m’a dit que mes ongles et cuticules étaient tip-top pour quelqu’un qui en prenait soin soi-même). Maintenant, je trouve que le service n’est pas assez adapté à la personne ou au vernis : on suit le protocole et rien de plus. Pour 23 € la manucure et 32 € avec la pose de vernis, je suis néanmoins un peu restée sur ma faim. Je n’ai pas eu un résultat époustouflant qui me donne envie de réitérer l’expérience ; au contraire je trouve même que je le fais quasiment aussi bien moi-même.