Les nettoyants visage, j’en ai testé des tonnes et des tonnes. J’avais souvent tendance à leur reprocher la même chose : le fait que ma peau tiraille après leur passage, d’où la nécessité d’appliquer ensuite un tonique et une bonne crème de nuit pour réhydrater en profondeur mon épiderme. Quand j’ai reçu le Soy Face Cleanser de Fresh, qui vante généralement de bonnes compositions, basées sur les bienfaits de produits naturels et frais, je me suis dit que la donne allait peut-être changer, d’autant qu’il est adressé à tous les types de peaux. Enfin un nettoyant doux et efficace ? Je vous en parle ci-dessous.

LE TOPO DE LA MARQUE

« Soy Face Cleanser est un gel nettoyant extra-doux pour tous types de peaux qui élimine instantanément les impuretés quotidiennes et le maquillage, y compris le mascara, tout en maintenant l’hydratation essentielle de la peau. Cette formule universelle permet aussi de tonifier, d’apaiser et d’adoucir la peau pour une teint radieux et éclatant de santé. »

LE PACKAGING

Bon, c’est du Fresh donc un tube dont l’ouverture se fait par le bas, dans des tons de blanc cassé, beige et dont les écritures sont de couleur rouge bordeaux. C’est pas très sexy, c’est très médicinal tout compte fait, on est sur du Fresh, quoi (un peu Kiehl’s like, d’ailleurs) . Je vous rappelle notamment que le packaging de leur baume à lèvres, le Sugar Lip Treatment Advanced Therapy, n’était pas plus engageant, mais pour le coup le produit était efficace, et c’est au final tout ce que je lui demande.

Fresh - Soy Face Cleanser #1

LA COMPOSITION 

Fresh précise que le Soy Face Cleanser est riche en acides aminés issus des protéines de soja, l’un des ingrédients phares de ce nettoyant, comme son nom l’indique. Ceux-ci ont d’ailleurs vocation à préserver l’élasticité et la bonne santé de la peau,  Au soja s’ajoutent de l’eau de rose, pour ses propriétés apaisantes et équilibrantes (ce qui confirme le fait que ce nettoyant semble s’adresser à tous les types de peaux, puisque l’on s’est déjà concentré sur des problématiques de peaux matures, sèches voire mixtes). Aussi, le Soy Face Cleanser contient de l’extrait de concombre, connu pour ses vertus calmantes ainsi que des huiles de bourrache et de tournesol pour nourrir l’épiderme en profondeur.

Jusque là, ça va, si ce n’est qu’en allant lire la composition jusqu’au bout, on y trouve du phénoxyéthanol. Certes, en dernière position sur la liste INCI mais tout de même, je suis donc un peu déçue d’y voir apparaître ce conservateur surtout que la composition de ce nettoyant est soignée et aurait pu être très prometteuse.

LE GEL NETTOYANT & L’APPLICATION

Ce nettoyant se présente sous la forme d’un gel translucide légèrement beige, qui s’applique facilement sur la peau. En revanche, il ne mousse pas beaucoup lorsqu’il est dilué avec de l’eau, ce qui est un peu déconcertant. L’odeur, quant à elle, est fidèle au nom du nettoyant. Ça sent le soja, ni plus ni moins. Ça reste discret toutefois, mais tout de même, on est loin d’une odeur fleurie ou fruitée, plus agréable à mon sens, quand il s’agit d’un produit à mettre sur le visage.

Alors, Fresh dit que ce nettoyant démaquille la peau, en plus de la nettoyer. Au premier crash test, je n’avais plus de fond de teint mais encore du mascara waterproof et un liquid mat. Du coup, j’en ai appliqué en all-over, sur tout le visage, et j’ai massé avec des mouvements circulaires. Comme dit précédemment, ça mousse très peu, donc on a tendance à vouloir en mettre plus, mais j’ai résisté et j’ai bien fait. Avec un peu de produit, le rinçage est assez ardu car le gel a tendance à accrocher à la peau, à devenir visqueux et du coup il ne se dissous pas. Il faut un peu lutter pour réussir à l’ôter.

LES RÉSULTATS

Pour ce qui est du maquillage, il a réussi à avoir mon rouge à lèvres (un Everlasting Liquid Lipstick de Kat von D) à l’usure mais le mascara, au secours. J’imagine qu’il réussit à débarrasser les cils d’un mascara lambda, mais le Better than Sex Waterproofc’était pas la peine de forcer. À peine avais-je entrepris de masser mes cils que j’en ai perdu un dans la bataille, du coup j’ai pas insisté et j’ai terminé avec la Mousse Démaquillante de Filorga qui, au final, me paraît bien plus douce. Bref, pour ce qui est du démaquillage, il fait la blague mais il n’est pas fait pour du waterproof. Je ne m’en servirai pas en tant que démaquillant, en tous cas.

Fresh - Soy Face Cleanser #2

Ceci dit, après avoir réussi à le rincer, j’ai retrouvé une peau lumineuse, pas du tout asséchée malgré l’eau calcaire et le fait de ne pas avoir appliqué directement un tonique ensuite (crash test jusqu’au bout, hein). Il n’a eu aucun effet sur mes pores (ce n’est pas ce qu’on lui demande, de toute manière), mais je n’ai pas senti non plus de film occlusif sur ma peau après l’application. Celle-ci était douce, plus lisse et confortable. C’est typiquement le genre de nettoyant apaisant à utiliser après votre eau micellaire ou votre huile démaquillante, afin de parfaire le nettoyage de votre peau. Il fait son job, mais il ne faut pas trop lui en demander non plus.

BILAN

C’est un bon nettoyant, dans le sens où il débarrasse la peau des impuretés laissées par le maquillage, la pollution etc. À mon sens, il n’est pas suffisant pour être un bon démaquillant, mais il est le bon complément à une huile ou une eau micellaire ; pour celles qui pratiquent le double démaquillage. En tous cas, il n’a pas délogé mon Savon Détoxifiant du Grand Nord de Natura Siberica, dont les résultats sont bien plus probants et époustouflants après application. Ceci dit, ce dernier n’est pas réservé à un usage quotidien contrairement au Fresh, donc en fonction de vos besoins, et de l’usage que vous souhaitez en faire, le Soy Face Cleanser pourrait parfaitement vous convaincre, bien que le prix freine un peu.

Avez-vous déjà testé la marque Fresh ? Quel nettoyant utilisez-vous actuellement ?

À très vite,
Jade

Vous pouvez retrouver le Soy Face Cleanser de Fresh au prix de 39 € sur le site de Sephora.