Vous le savez sûrement déjà, mais s’il y a un produit de beauté (qui fait figure de soin indispensable, dans mon cas) dont j’ai du mal à me passer, c’est le baume à lèvres. J’en achète et teste beaucoup et j’ai surtout des exigences très développées quant au baume que j’utilise. Ayant les lèvres sèches de nature et les mordillant souvent – pour ne rien arranger – j’ai vraiment besoin de quelque chose qui soit très enveloppant et surtout très nourrissant, en plus d’une composition irréprochable. Comprenez ici que j’évite à tout prix la paraffine et autres huiles minérales pour leur effet kiss cool (adieu les Carmex, les Balmi, les Labello & cie). Alors, quand Lucie du blog Beauty & Gibberish a récemment vanté les mérites de ce baume Hévéa, entre label bio, composition exemplaire et efficacité indéniable, je me suis ruée sur le site Ecocentric pour me procurer mon exemplaire, et me faire mon propre avis sur la question.

Hévéa - Baume à lèvres Coco Vanille #2.jpg

LE PACKAGING

Si les labels bio font des efforts indiscutables sur la composition, le packaging n’est pas leur point fort. Le baume Hévéa se présente sous forme de pot de plastique noir, dont le bouchon se dévisse. C’est indéniablement le genre de produit que je garde à la maison, par souci d’hygiène. Un opercule protège la matière de l’air, ce qui est une bonne chose ; sauf qu’il ne survit pas à la première utilisation. Une fois que vous l’avez ôté, c’est pour de bon. Le pot se voit recouvert d’une étiquette à la typographie genre machine à écrire, qui lui donne un petit côté à la fois artisanal et vintage. Loin d’être moche, ce packaging est efficace sans trop en faire. 

Hévéa - Baume à lèvres Coco Vanille #1

LA COMPOSITION

Comme dit plus haut, je pense qu’on trouve difficilement mieux en terme de composition. Pas de parabènes, pas de paraffine ni d’huiles minérales, non. Que des huiles naturelles : huile de coco et de vanille, cire d’abeille, beurre de karité et extrait de feuille de romarin. La plupart étant issus de l’agriculture biologique. Un vrai cocktail nutritif, sans la moindre once d’agent filmogène, créateur d’effet kiss cool. Je pense qu’il s’agit de l’un des baumes à lèvres les plus clean que j’ai pu tester.

Hévéa - Baume à lèvres Coco Vanille #3

À noter que ces baumes sont préparés en petite série, si bien que vous avez sur le côté du pot, la date à laquelle il a été réalisé, ainsi que la date limite d’utilisation, qui est de juin 2019, pour mon cas. Fort est à parier qu’il sera de loin terminé d’ici là, mais c’est toujours agréable de savoir que le produit que vous venez d’acheter est récent en terme de conception, et réellement « frais » et non industriel, pour le coup.

L’ODEUR & LA TEXTURE

Hévéa propose plusieurs parfums pour ce baume : entre autres Mûre & Camomille, Rose & Pêche, Melon & Néroli, ou encore Coco & Vanille : le mien. Autant la coco m’indiffère, mais la vanille : waaah c’est vraiment mon parfum d’amour depuis que je suis petite. Que ce soit de manière gustative ou olfactive, j’adore la vanille (au point où, à deux ans, j’avais choisi d’appeler mon chat ainsi). Bref, je me faisais une joie d’accueillir ce baume vanillé à la maison. Sauf que… Il ne sent ni la coco ni la vanille. L’odeur est plutôt mentholée, et surtout loin d’être gourmande. C’est donc une déception pour moi à ce niveau.

Hévéa - Baume à lèvres Coco Vanille #4

Au niveau de la texture, sans surprise : elle est très huileuse. Il n’y a pas besoin de beaucoup de temps pour chauffer et prélever au doigt la matière, elle se dépose quasi instantanément dessus avec la chaleur corporelle. Le rendu sur les lèvres est donc très brillant – et incolore – et le ressenti très léger, presque trop à mon goût. J’ai l’habitude de baumes riches et enveloppants, que je sens efficaces pour nourrir mes lèvres. Ici, j’ai plutôt l’impression d’appliquer un gloss léger. D’autant que la matière a tendance à s’estomper quand je frotte mes lèvres l’une contre l’autre.

LES RÉSULTATS

J’ai principalement acheté ce baume pour la nuit, en remplacement de mon Sugar Lip Treatment Advanced Therapy de Fresh. Et en fin de compte, il n’est pas suffisamment riche pour combler les besoins de mes lèvres tout au long de mon sommeil, contrairement au baume de Fresh, qui est très épais et tient mes lèvres hydratées tout au long de la nuit.
Cette déception passée, et réservant désormais le baume Hévéa pour le reste de la journée, quand je suis à la maison, il fait son job – sans trop en faire non plus. Mes lèvres sont hydratées mais sur un court laps de temps : je dois réappliquer du baume dans les deux heures pour sentir mes lèvres confortables.

BILAN

Sans être non plus une déception, ce n’est pas du tout le coup de cœur que j’avais escompté. Je m’attendais à quelque chose de bien plus nutritif, compte tenu du format mais également de la composition très riche en termes d’huiles. Il semblerait qu’il manque quelque chose à la composition, qui rende le baume plus émollient et plus dense. Peut-être aurait-il fallu que la cire d’abeille se retrouve en tête de liste, avant les huiles, qui rendent le baume justement plus huileux, et moins efficace pour ce qui est de pénétrer l’épiderme en profondeur.

Ce baume Hévéa s’adresse donc plutôt aux lèvres « normales », à mon sens, qui n’ont pas de problème particulier de sécheresse. On est très loin du côté traitement que peuvent avoir les baumes Fresh ou Nuxe (le Rêve de Miel), si bien que je regrette de ne pas avoir réinvesti dans un Sugar Lip Treatment Advanced Therapy. Toutefois, ce baume reste une jolie découverte pour le jour, j’aimerais simplement que la marque l’édite au format stick, pour plus de praticité.

Connaissiez-vous la marque Hévéa ? Aimeriez-vous tester ce baume à lèvres ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver le baume Coco Vanille (et ses comparses) d’Hévéa, au prix de 14 € sur le site d’Ecocentric.