Comme je vous le disais jeudi avec ma petite astuce glanée aux maquilleuses de la marque, j’ai eu la chance d’être invitée fin avril à une journée portes ouvertes pour découvrir les nouveautés de la marque bareMinerals. Si j’aborderai le sujet des soins dans les prochaines semaines, je vais m’attarder aujourd’hui sur les nouveaux rouges à lèvres et autres gloss de la marque, qui se déclinent principalement dans des variations nude, allant des teintes les plus pâles aux plus foncées, en passant notamment par les tonalités dorées et rosées.
Le parti pris de bareMinerals est simple : que chacun(e) d’entre nous puisse trouver le rouge à lèvres parfait, type « ses lèvres en mieux », et ce sous différents formats : le rouge à lèvres crème classique, le gloss crémeux et enfin, le fameux rouge à lèvres liquide mat. Ayant eu la chance d’obtenir un exemplaire de chaque, je vous propose de les découvrir avec moi.

bareMinerals - Gen Nude #2

LE ROUGE À LÈVRES ÉCLAT GEN NUDE™22 €

Il s’agit d’un rouge à lèvres tout ce qu’il y a de plus classique, au format raisin et au fini ultra crémeux, pour un ressenti confortable et hydraté. bareMinerals a choisi de partir à l’opposé des tendances actuelles en proposant un rouge à lèvres crème, mais j’aime l’initiative. Après tout, tout le monde ne porte (ou ne supporte) pas du mat.

Le packaging est relativement simple, la marque proposant un simple tube noir mat, compact mais assez lourd toutefois, dont la fermeture est très sécurisée (bien que moins que les Marvelous Moxie, à mon sens).

bareMinerals - Gen Nude Éclat Posh #3.jpg

Le raisin est très arrondi, ce qui peut compliquer l’application du rouge à lèvres au niveau de l’arc de Cupidon et des commissures, mais on s’en sort sans trop d’encombres. Mieux vaut toutefois définir le contour des lèvres avec un crayon au préalable pour éviter les dégâts, car ce rouge à lèvres est très pigmenté. Étant donné que ce sont des nudes, cela n’est pas trop dérangeant si vous avez choisi celui qui est adapté à votre carnation. Mais si vous vous aventurez dans les teintes plus colorées et surtout plus foncées, il faudra impérativement se munir d’un crayon.

bareMinerals - Gen Nude Éclat Posh #4

Pour ma part, j’ai eu la teinte Posh, un marron chocolat parfaitement adapté aux peaux mates et noires. Bien évidemment, on repassera sur l’aspect nude compte tenu de mon teint de lavabo, mais il plaira sans aucun doute à d’autres. Pour le coup, c’est vraiment une teinte que j’aurais du mal à porter (quoique je trouve que ça me va plutôt bien, en fin de compte) mais je dois avouer qu’au niveau de la teinte et de la pigmentation, c’est tip-top.

bareMinerals - Gen Nude Éclat Posh #2

Le rouge est très crémeux mais il se gélifie cinq minutes après application et ne bouge plus (ou presque), il ne marque pas du tout les peaux mortes, ce qui est hyper agréable et surtout il se fait plutôt oublier, je trouve. Il ne colle pas, il n’a pas d’odeur non plus (yes !) et sa tenue est plutôt bonne – contre toute attente. Bien évidemment, il ne résiste pas si vous mangez ou buvez, et il transfère un peu partout (attention aux dents), mais on reste sur une matière crémeuse, qui se veut hydratante : on ne peut pas tout avoir ! Je serais tout à fait susceptible de l’acheter dans une teinte plus proche de ma carnation, un beau petit rosé !

bareMinerals - Gen Nude Éclat Posh #1

LE BRILLANT À LÈVRES CRÈME GEN NUDE™ 21 €

Bon, le gloss c’est un peu on aime ou on n’aime pas. Personnellement, comme je vous l’ai dit il y a quelques mois, je suis bien heureuse qu’il revienne sur les devants de la scène. Le mat, c’est bien joli mais je commence à en être un peu usée. Donc welcome petit gloss Gen Nude™, qui succède aux Marvelous Moxie (toujours en vente).

bareMinerals - Gen Nude Gloss #1

Encore une fois, le packaging est assez classique pour un gloss. La matière est réservée dans un tube transparent en plastique, qui laisse entrevoir la couleur du brillant à lèvres : tout ce qu’on aime. Le bouchon est en plastique noir, il se dévisse et le manche sort du tube à l’ouverture, comme par effet de propulsion (il y a d’ailleurs une petite résistance qui s’opère quand vous refermez le gloss).

L’applicateur est en mousse, comme le Marvelous Moxie avant lui, et légèrement incurvé. Il épouse ainsi mieux la courbure des lèvres, et surtout permet de bien tracer l’arc de Cupidon, bien que ce ne soit pas le genre de matière qui pose trop problème à l’application.

bareMinerals - Gen Nude Gloss #5

J’ai en ma possession la teinte Must Have, un rose chaud assez pigmenté. Pour le coup, j’adore, ils ont tapé dans le mille. Ce gloss, c’est vraiment « mes lèvres en mieux », mais alors vraiment ! J’en suis vraiment ravie, je le porte dès que je ne sais pas trop quoi porter, et que je n’ai pas envie d’avoir à surveiller le comportement du rouge sur mes lèvres (ou mes dents) toutes les cinq minutes.

bareMinerals - Gen Nude Gloss Must Have #1

La matière, parlons-en. Elle est crémeuse, pas trop brillante, ne marque pas les peaux mortes et pas trop collante, du moins que le Marvelous Moxie. Elle reste toujours un peu adhérente, mais sans être désagréable. Je ne me sens pas gênée lorsque je porte ce gloss, d’autant que la matière est très fine, on la sent à peine sur les lèvres et pourtant, celles-ci sont bel et bien teintées et ça, j’adore !

bareMinerals - Gen Nude Gloss Must Have #2

Ce gloss est vraiment mon coup de cœur parmi ces trois nouveautés, déjà que j’aimais le Marvelous Moxie, mais comme le Gen Nude™ est plus pigmenté, il remporte toutes mes faveurs !

LE ROUGE À LÈVRES LIQUIDE MAT GEN NUDE™21 € 

bareMinerals arrive longtemps après la guerre, mais les voilà dans le game des liquid mat. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit. Ceci dit, c’est la gamme qui m’a le plus déçue parmi ces trois nouveautés, je vous en parle un peu plus en détail ci-dessous.

bareMinerals - Gen Matte Nude #1

Le packaging est le même que celui du brillant à lèvres, si ce n’est qu’il est en simili verre poli (je dis simili parce que c’est du plastique).
L’applicateur est lui aussi en mousse, mais il est totalement droit et non plus incurvé. J’avoue que je ne comprends pas vraiment ce parti pris, car je trouve que les applicateurs incurvés aident à mieux appliquer la matière, notamment sur la lèvre supérieure. L’application est donc un peu plus ardue, notamment en ce qui concerne l’arc de Cupidon mais on s’en sort.

bareMinerals - Gen Nude Matte #6

Pour ce qui est de la teinte, j’ai eu une importable (sur moi, du moins), la Cult, un beige doré qui m’efface totalement les lèvres. Et pourtant, ce n’est pas chose simple car j’ai les lèvres très pigmentées mais là, elles sont totalement effacées par ce rouge. Et moi, l’effet cadavre, c’est pas trop mon kif, vous voyez… Il faudrait que je le teste en rosé, mais pas sûr compte tenu de ses maigres performances sus-citées que je veuille lui accorder une nouvelle chance. Ah, et il sent à plein nez le chocolat. Ça m’écœure au plus haut point, je déteste ce genre d’odeurs trop sucrées quand il s’agit de maquillage, et surtout quand c’est au chocolat : je trouve que c’est trop chimique. Ceci dit, les amoureuses du chocolat auront peut-être envie de le manger !

bareMinerals - Gen Nude Matte Cult #3

La matière est vraiment ce qui m’a le plus déçue dans ce liquide mat. Déjà, elle est mousseuse donc par définition, épaisse. Il faut vraiment veiller à bien essorer l’applicateur avant l’application sinon vous aurez un surplus de matière assez inesthétique, et pas évident à étaler. Au-delà de ceci, elle n’est pas uniforme (du moins, en ce qui concerne ma teinte). Plus vous repasserez l’applicateur sur vos lèvres, plus la matière se déplacera et formera des amas.
Il faut vraiment s’y prendre d’un coup, et surtout réussir du premier coup. Et ça n’est pas aussi simple que ça en a l’air (après, j’avoue, je suis loin d’être une pro de l’application des liquid mats). Aussi, le rouge à lèvres ne sèche jamais vraiment, si bien qu’on n’a pas vraiment affaire à un fini mat mais plutôt satiné-mat, et à un rouge à lèvres collant. Autre point négatif, contrairement à ses frères crémeux et glossy, il marque absolument toutes les peaux mortes. Exfoliation de rigueur si vos lèvres ont tendance à être sèches. Ceci dit, il est moins asséchant qu’un rouge à lèvres mat classique (heureusement !).

bareMinerals - Gen Nude Matte Cult #2

Qui dit rouge à lèvres mat pas si mat sous-entend que cela s’en ressent au niveau de la tenue et du transfert. Loin d’être aussi performants que les Vice Lipstick de Urban Decayces Gen Matte Nude™ ne correspondent pas à l’idée que je me fais d’un rouge à lèvres liquide mat. Ils transfèrent absolument partout, la matière se déplace si vous avez le malheur de frotter vos lèvres entre elles ou de simplement les humecter, il ne résiste pas à un repas ou un café… C’est vraiment pour moi une déception à ce niveau. Le level est visiblement trop élevé chez les autres pour que bareMinerals réussisse à se maintenir face à eux.

BILAN

Vous l’aurez compris, mon coup de cœur absolu, c’est le gloss, pigmenté à souhait et agréable à porter. En seconde position arrive le rouge à lèvres crémeux, très pigmenté, confortable et d’une texture assez époustouflante puisqu’il se gélifie peu après l’application. Enfin en bon dernier, le liquide mat, qui m’a déçue en tous points, notamment pour sa texture pas assez travaillée, qui ne correspond pas à un liquid mat tel qu’on en trouve dans toutes les autres marques.
C’est dommage pour ce dernier car bareMinerals est une marque que j’affectionne beaucoup, qui est capable de faire de vraies belles choses en terme de make-up (mention spéciale pour les gammes Marvelous Moxie que j’aime d’amour, ainsi que pour leur Fond de Teint Original SPF15 que j’ai utilisé pendant des années). Heureusement, ce bilan est tout de même à 75% positif et je vous conseille vivement d’acheter les deux premières gammes, si vous aimez les rouges à lèvres crème ou les gloss. Amatrices du vrai mat, et de la longue tenue, passez votre chemin pour ce qui est du liquid mat. 

Ces nouvelles gammes de rouges à lèvres sont disponibles en exclusivité sur le site de la marque, et débarqueront chez Sephora début septembre uniquement.

À très vite,
Jade