Je ne suis pas encore allée à beaucoup de mariages en presque 24 ans d’existence, mais maintenant que l’aînée de mes cousines vient de convoler, la machine est lancée. Sachant que parmi la team des cousins majeurs, on est tous maqués depuis un petit moment maintenant, on devrait accumuler les wedding days au cours des prochaines années. Et moi, ça me plaît tout particulièrement car qui dit mariage dit make-up & coiffure à prévoir. Autant dire que pour le mariage de ma cousine, qui a eu lieu le 8 avril dernier, j’ai commencé à réfléchir à mon make-up dès l’annonce des noces (soit Noël 2015). Je vous propose de découvrir pas à pas le make-up que j’ai choisi de porter à cette occasion. Bon, concernant les photos, je n’ai pas pensé (dans le rush du matin) à prendre des photos détaillées du maquillage, et je n’ai pas encore eu celles du photographe du mariage, donc vous devrez vous contenter des snaps pris dans la voiture, en compagnie de mon petit frère !

Comme il s’agit d’un mariage de printemps, j’avais principalement envie d’un maquillage lumineux, pas trop chargé. L’idée était surtout d’éviter tout smokey charbonneux, et aussi mon fidèle trait d’eyeliner noir, que je ne trouvais pas en adéquation avec l’événement en question. Je souhaitais quelque chose qui soit discret, élégant et lumineux sans toutefois être ostentatoire, ou too much. En gros, pas de contouring ultra marqué, ni d’highlighter à l’américaine (comprenez ici, pas de Becca ni d’Anastasia Beverly Hills qui te fait ressembler à une boule à facettes), et pas non plus de rouge à lèvres trop flash. Finalement, je crois que le maître mot de ce maquillage était la douceur, pimpée par quelques points discrets de lumière.

LES YEUX

Pour les yeux, j’ai choisi de mettre en valeur mon regard en utilisant prioritairement des fards satinés, voire irisés assez clairs. J’ai commencé – après avoir appliqué au préalable la Primer Potion de Urban Decay (20,50 €) – par définir mon creux de paupières avec le fard Tease de la Naked 2 (51 €), que j’ai beaucoup estompé afin qu’il soit à peine perceptible. Puis, j’ai sélectionné la palette Natural Eyes de Too Faced (38 €), et ai appliqué le fard Silk Teddy, un beige irisé aux sous-tons rosés sur la paupière mobile, puis j’ai posé en V inversé, au niveau du coin externe, le fard Push Up de la même palette, en le fondant bien avec Silk Teddy, pour un effet fumé. J’ai ensuite défini le ras de cil inférieur avec une nouvelle fois Push Up, posé une légère touche de Silk Teddy en coin interne, et ai éclairé l’arcade sourcilière avec le fard Heaven, un beige mat afin d’unifier tout cela.

Maquillage mariage

Pour intensifier légèrement le maquillage, j’ai choisi de poser un fin trait de liner (on ne se refait pas, hein) en ras de cils supérieur. Il s’agit du Colorful Eyeliner de Sephora (12,95 €) en teinte Animal Instinct, un doré pailleté sublime, qui illumine le regard sans trop en faire. J’ai choisi de terminer ce trait de liner par une petite virgule, assez discrète, mais qui me permet de donner à mes yeux une forme en amande. Enfin, j’ai terminé par deux bonnes couches de mon Better than Sex Waterproof (24,50 €) chouchou de Too Faced, ainsi que par de légers passages sur les cils inférieurs avec le Volume Millions de Cils Fatale de L’Oréal Paris (13,80 €). J’aime beaucoup ce mascara car il sépare et définit bien les cils, sans déposer trop de matière. Pas de cils inférieurs façon pattes d’araignée à déplorer, donc.

LES SOURCILS

Mes sourcils étant assez définis de nature, je n’ai pas cherché à les maquiller ni à les accentuer, je me suis juste contentée de passer chez l’esthéticienne l’avant-veille du mariage. Ils ont ainsi retrouvé une forme définie et professionnelle, que je n’arrive pas à leur donner à moi seule avec ma pince à épiler.

LE TEINT

Comme pour les yeux, je voulais quelque chose de discret, mais à la fois flawless et longue tenue. Ainsi, j’ai encore une fois choisi de porter mon Naked Skin One & Done (34 €) chéri. Je souhaitais absolument porter celui-ci car je sais comment il se comporte sur ma peau au fil de la journée, je sais qu’il ne s’oxyde pas et qu’il s’estompe uniformément. Mon idée principale était de pouvoir faire confiance à mon make-up et de ne pas me retrouver au cours de la journée – ou a posteriori en contemplant les photos – avec de mauvaises surprises.
Je l’ai donc appliqué avec le pinceau Sephora Pro n°48 (32,95 €), en prenant bien soin de tapoter la matière et ne surtout pas l’étirer, pour une couvrance un peu plus importante, quoique tout de même légère. J’ai ensuite appliqué mon anticernes du moment, le Radiance Reveal de Bourjois (dont je vous parlerai prochainement), au doigt.

Afin de réchauffer mon teint, j’ai choisi d’appliquer très légèrement le Beached Bronzer de Urban Decay (28,50 €) en teinte Sunkissed. Comme je ne souhaitais pas de contouring, ni d’un maquillage trop marqué (trop peur que cela ressorte sur les photos), j’ai passé énormément de temps à l’estomper (j’ai même continué sur la route, dans la voiture – la meuf pas du tout flippée aha). Par-dessus, j’ai mis une touche de mon blush chouchou, le Love Flush de Too Faced (teinte I Will Always Love You – 31 €), et une toute petite note d’highlighter, avec l’enlumineur rosé Afterglow Aura de Urban Decay (28,50 €).

LES LÈVRES

Pour les lèvres, je souhaitais au départ quelque chose qui soit longue tenue, qui ne nécessite pas d’en réappliquer toutes les deux heures, et surtout qui s’estompe uniformément, sans laisser la moindre trace. En gros, il me fallait du mat. Sauf que j’avais envie d’un truc léger, un peu brillant. Mais je voulais pas d’un gloss collant non plus. La solution, ça a été le Juicy Shaker de Lancôme (24,45 €), en teinte 372 Berry Tale, un rosé peu pigmenté, mais doux et brillant ; ce qui faisait parfaitement l’affaire pour ce jour. Je vous parlerai justement dans les prochains jours de ce petit shaker. Stay tuned !

Maquillage mariage #2

LES ONGLES

J’ai beaucoup tergiversé à ce sujet : soit je prenais un rosé nude, type le Muchi Muchi d’Essie, que je vous ai présenté il y a quelques temps ; sinon un vernis foncé qui ferait le contraste avec ma robe, mais également avec mon make-up, mine de rien assez doux. Finalement, j’ai eu envie de couleur et j’ai choisi le vernis Got Myself into a Jam-balaya d’O.P.I (13,90 € – Collection New Orleans 2016), un rose légèrement corail orangé, un peu flash mais qui s’est parfaitement accordé avec ma robe. Restez connectées, je vous présenterai ce vernis au cours d’une prochaine #MardiMani.

J’espère que ce petit compte-rendu vous aura plu,

À très vite, 
Jade