Dès que le soleil pointe le bout de son nez, je ne peux pas m’empêcher de faire péter la couleur. Que ce soit sur mes lèvres, sur mes ongles, voire même en guise de liner, je sors les couleurs vitaminées. Je n’y peux rien, c’est comme ça, c’est plus fort que moi. Et je n’ai rien trouvé de mieux, pour corroborer mes dires, que d’appliquer cette semaine le sublime Aloha from O.P.I de… O.P.I (#sansdéconner) ! Il s’agit d’une teinte qui faisait partie de la collection Hawaii sortie en 2015, je ne sais pas si vous pourrez encore la trouver chez Sephora ; mais elle devrait encore exister sur Amazon, ou encore sur le site de Color Forever.

O.P.I - Aloha from O.P.I #3

Aloha from O.P.I est un magnifique rouge orangé, ultra pepsy. Je l’aime énormément car c’est une teinte joyeuse, qui met de bonne humeur et qui apporte une vraie touche de dynamisme à mes mains. C’est vraiment le type de rouge que j’adore porter au printemps-été, ces rouges sanguins qui contiennent des sous-tons chauds. En hiver, pour les ongles comme pour les lèvres, je préfère les rouges froids, bleutés ; mais en été je bascule sur l’autre versant. De plus, Aloha from O.P.I est une teinte très chatoyante, très vibrante. Sa brillance est incontestable, et ça me fait l’aimer encore plus.

O.P.I - Aloha from O.P.I #4

Il va sans dire qu’Aloha from O.P.I serait encore plus beau sur une peau bronzée (déjà testé : c’est splendide), mais bon on fait avec ce qu’on a… Je n’ai pas encore eu l’occasion de partir en vacances au soleil, mais mine de rien, je trouve que cette laque ne jure pas avec ma carnation pâle. Même qu’elle la met en valeur, au contraire.
Alors oui, bien sûr, ce n’est pas une teinte unique chez O.P.I, ils ont pas mal de dupes de ce vernis (type My Chihuahua Bites de la collection permanente, ou encore She’s a Bad Muffuletta, de la collection New Orleans de l’an passé), mais elle n’en reste pas moins un incontournable, à mes yeux. C’est le genre de coloris qui sied à toutes les carnations, et qui sublime véritablement les mains, sans trop en faire.

O.P.I - Aloha from O.P.I #5

Le seul bémol que je donnerais à Aloha from O.P.I, c’est que c’est typiquement le genre de teinte où il faut impérativement appliquer trois couches fines. J’ai tenté d’en appliquer seulement deux, mais le bord libre apparaissait encore en transparence et il y avait des endroits où l’opacité laissait à désirer. Et ça, en bonne mono-maniaque de l’opacité, ce n’est pas possible pour moi. Heureusement, il sèche vite.
Pour une fois, je n’ai pas rencontré trop de soucis à l’application, j’ai réussi à dessiner correctement la lunule, et à ne pas en mettre partout dans les cuticules. Je commence à penser que les pinceaux O.P.I sont en fait inégaux, et qu’il faut vraiment bien tomber pour en avoir un ferme, qui ne part pas dans tous les sens. Quoiqu’il en soit, le pinceau qui ne fait pas des siennes, ça me fait aimer encore plus Aloha from O.P.I (je ne sais pas si c’est possible de l’aimer plus, déjà !).

Et vous, quel vernis portez-vous cette semaine ?

À très vite, 
Jade