Je sais, j’avais dit dans cet article que j’en avais marre de la mode des lèvres mates, sauf que j’avais un mariage le 8, et je n’avais pas envie de porter un rouge à lèvres que j’avais déjà. Sans compter qu’à un mariage, vous devez faire la bise à plein de gens, faire la discussion, sourire pour les photos, boire du champagne & manger. Autrement dit, il me fallait un rouge à lèvres qui soit longue tenue. Du coup, j’ai regardé chez Huda Beauty et Anastasia Beverly Hills, mais aucune teinte ne me chauffait. Kat von D, vu les revues plus que mitigées, c’était mort, idem pour les Melted Matte. Alors, je me suis penchée sur le cas Urban Decay en optant pour la teinte Tryst, un joli rose rouge vitaminé. Sauf qu’au final, je l’ai trouvé trop flash pour le mariage. Bref, pas de mariage pour Tryst, mais un article sur le blog.

LE PACKAGING

Urban Decay a repris les codes créés pour le Vice Lipstick : le bouchon revêt, cette fois encore, le look d’une cartouche de fusil, dans cette association de gris violacé et de doré, qui marche toujours aussi bien pour moi. Le nom de la marque est gravé dans le bouchon, et l’appellation du rouge à lèvres est inscrite en capitales dorées sur le tube. D’ailleurs, ce dernier est totalement transparent afin de laisser apparaître la couleur du rouge, top quand on n’a pas le temps de chercher sa teinte pendant 15 ans parmi son bazar à maquillage.

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #5

Je regrette juste que l’on soit encore sur du plastique plutôt que sur du métal bien lourd et qualitatif, comme le faisait la marque avec les anciens rouges à lèvres. Ceci dit, on a tout de même affaire à un bidule lourd, et à la fois étonnamment compact. Je n’ai pas d’autres rouges à lèvres liquide en ma possession, mais il me semble que ceux des autres marques sont contenus dans des tubes plus longs. Bref, le packaging me séduit totalement ; bien plus que celui des anciens rouges de la marque.

LA COULEUR & LE FINI

Tryst est un rouge rose, hyper flashy. Il me fait beaucoup penser au Melted Candy de Too Faced, si ce n’est que Tryst est plus framboise, tandis que Candy vire vers le fuchsia. Je ne décrirais pas pour autant Tryst comme un corail, car je ne lui trouve pas de sous-tons orangés, qui font pour moi un rouge corail. Ici, je ne vois que du rouge, armé de sous-tons roses chauds. À noter que cette teinte contient des paillettes, qui contribuent au fait que cette teinte soit très lumineuse, si bien qu’elle réveille instantanément une mine fatiguée. Je n’ai que des compliments quand je le porte, ce qui me fait l’aimer encore plus.

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #6.jpg

Concernant le fini, il est ultra mat. Mais attention, ce Vice Liquid ne met pas en valeur le moindre défaut des lèvres. Moi qui les lèvres sèches de nature, il ne met pas en exergue les éventuelles peaux mortes que j’ai (ce qui peut arriver, sachant que je ne pratique pas le gommage des lèvres). Certes, on voit les stries des lèvres, mais je trouve cela normal, je ne m’attends pas à ce qu’un rouge à lèvres les comble. Et chose surprenante pour un lipstick mat, il n’est pas aussi inconfortable que ce à quoi je m’attendais. Il ne se fait pas complètement oublier mais je ne sens pas mes lèvres figées ni cartonnées. C’est vraiment une bonne surprise pour moi, sachant que je suis habituée aux rouges craie de chez M.A.C (#coucouleRubyWoo).

L’APPLICATION & LA TENUE

L’applicateur est en mousse, comme n’importe quel rouge à lèvres liquide mat. En revanche, il est très fin (comprendre ici « pas large »). Il est également incurvé, ce qui facilite l’application du rouge sur la lèvre supérieure, je trouve. Et surtout, il est très flexible, ce qui le rend plus agréable à manier, d’autant plus que le manche est court. L’application est donc rapide et précise, surtout au niveau de l’arc de Cupidon et des commissures : peu de risques de déborder.

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #7

Urban Decay préconise de tracer en premier le contour des lèvres, puis ensuite d’appliquer la couleur sur celles-ci en prêtant attention à ne pas les laisser se toucher. Effectivement, évitez à tout prix sinon c’est moche. L’application n’est pas unifome, il y a des trous et il faut repasser. Si vous suivez les conseils de la marque, tout se passera bien. Personnellement, je n’ai eu besoin que d’une couche pour obtenir une couleur uniforme, et surtout il était sec en trois minutes à peine. Mais vraiment sec, hein.

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #1

La marque vend justement le Vice Liquid Lipstick comme « waterproof et kissproof ». Eh bien, je confirme totalement. J’ai d’abord testé son potentiel transfert en collant mes lèvres entre elles : aucun adhérence, ni de mouvement de la part des pigments. Puis, en embrassant ma main, elle aussi vierge de tout pigment ; puis en embrassant le chat (blanc), blanc comme neige lui aussi. Je suis ensuite passée au chéri : zéro trace ! C’est magique. J’ai poussé le crash test jusqu’à boire un café brûlant : ma tasse est restée immaculée et le rouge n’avait pas bougé. En gros, vous pouvez y aller : c’est de la bombe ! Également, comme je le disais plus tôt, je ne les trouve pas aussi asséchants que je le craignais. Certes, au démaquillage mes lèvres étaient un peu plus sèches qu’à l’accoutumée, mais ce n’était pas non plus la catastrophe. Une nuit enveloppées d’un bon baume réparateur, et elles étaient comme neuves.

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #2

BILAN

Très honnêtement, j’ai un peu acheté ce Vice Liquid Lipstick sur un coup de tête, sans trop y réfléchir ni passer quinze ans à chercher LA teinte (preuve en est, je voulais le mettre pour le mariage, et finalement j’ai opté pour un autre). Et c’est une giga méga bonne surprise. Comme quoi, l’impulsion ça me réussit parfois. Autant je n’ai pas craqué pour les autres marques qui ont fait le buzz (entre les Huda, les Anastasia, les Too Faced… il y avait de quoi faire), autant ceux-là, je n’ai pas attendu longtemps après leur sortie pour m’en procurer un. Et je ne regrette absolument pas : à tel point que j’ai déjà envie de m’en offrir un autre. Je louche notamment sur Brat… Bref, si vous n’avez pas encore craqué, je vous les conseille vivement. Et je crois que ma résolution de boycotter le mat est définitivement partie à la poubelle !

Urban Decay - Vice Liquid Lipstick Tryst #8

On se donne rendez-vous le mois prochain pour le nouveau Lipstick du mois !

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver le Vice Liquid Lipstick Tryst de Urban Decay au prix de 19 € sur le site de la marque.