Si j’aime afficher – comme tout le monde, je pense – un teint unifié et flawless, je déteste pour autant sentir mon visage et mes pores étouffés. Ainsi, j’essaie d’éviter au maximum les fonds de teint couvrants et occlusifs afin de ne pas subir, comme il y a quelques années, l’effet kiss cool par la suite (cf. mon article sur mon rapport au maquillage). Je ne m’avoue tout de même pas vaincue et oscille entre quelques BB Crèmes et notamment le fond de teint minéral de BareMinerals, qui a une composition parfaite et une couvrance irréprochable. Mais ça, c’était jusqu’à ce que je reçoive au cours de mon stage le Naked Skin One & Done de Urban Decay. Comme cela fait quasiment huit mois que je ne le lâche plus, il est temps de vous en faire une revue détaillée, d’autant plus qu’on ne l’a pas beaucoup vu sur les blogs.

Urban Decay - Naked Skin One & Done #2

Je pense donc qu’une petite présentation s’impose : le Naked Skin One & Done est un fond de teint, à la couvrance légère, que je définirais plutôt comme un blur teinté. Il a pour principale fonction de flouter les pores, tout en apportant de la couvrance à la manière d’un fond de teint, et en protégeant la peau du soleil grâce à son SPF20. Urban Decay le vend comme une véritable révolution dans le domaine des fonds de teint, je vous propose de découvrir ci-dessous les promesses de la marque quant au Naked Skin One & Done.

LE TOPO DE LA MARQUE

«  Le Perfecteur de teint hybride Naked Skin One & Done allie tous les bienfaits d’un soin de protection de la peau à la couvrance d’un fond de teint transparent. Cette crème multifonction est donc à la fois soin et couleur ! Elle estompe instantanément les imperfections et unifie le teint, pour un résultat superbe et une peau ultra-définie. (Naked Skin One & Done est tellement performante que vous n’aurez pas besoin d’utiliser de fond de teint avec.) Notre formule légère et innovante tient toute la journée, offrant une incroyable sensation de confort. Mais ce qu’il y a de mieux, c’est la façon dont elle métamorphose l’aspect de votre peau ! Des sphères diffusant de la lumière contribuent à donner l’impression que les imperfections ont disparu. Au fil des applications, les pores semblent plus petits et la peau prend un aspect visiblement plus ferme et plus rayonnant »

LE PACKAGING

Le Naked Skin One & Done se présente sous la forme d’un tube teinté d’un dégradé gris/or. J’imaginais que le produit serait distribué via une pression effectuée sur le tube, à tort. En soulevant le bouchon argenté surmonté d’une bague aux initiales de la marque, on se retrouve nez-à-nez avec une pompe. La surprise est totale et je trouve ce type de tube-pompe très bien pensé, notamment pour le dosage du produit. J’aime énormément le packaging du Naked Skin One & Done, qui est très fonctionnel, ne prend pas de place et surtout, ne gaspille aucun produit puisque l’on peut plier le tube afin d’aller chercher les dernières gouttes.

Urban Decay - Naked Skin One & Done #6

LA TEXTURE & L’APPLICATION

C’est un fond de teint liquide et à la fois assez crémeux, qui s’étire parfaitement bien sur la peau, en quelques coups de pinceaux. Personnellement, j’ai besoin d’une pompe et demi pour faire mon visage, si bien que huit mois après mes débuts avec le Naked Skin One & Done, mon tube n’est toujours pas terminé. Ma teinte est la Medium Light, elle est parfaite en été quand j’ai bronzé. À cette saison, elle me donne bonne mine, ce qui n’est pas pour me déplaire.
Pour l’appliquer, j’utilise le pinceau n°48 de Sephora Pro (cette nouvelle gamme est géniale). Il est initialement dédié à l’application du bronzer, mais je trouve qu’il est parfait pour le fond de teint. Ses poils en duofibres synthétiques sont très denses, et ne créent ni effet de matière ni traces de pinceau à l’application du fond de teint.

Urban Decay - Naked Skin One & Done #7

LE FINI & LE RENDU AU FIL DE LA JOURNÉE

Ce Naked Skin One & Done m’a bluffée car il est totalement poudré sur la peau, et surtout imperceptible. J’ai bonne mine, les quelques imperfections que je peux avoir (pores dilatés, ou cicatrices d’acné, par exemple) sont floutées. De par ce fini mat à toute épreuve, je n’ai jamais eu besoin de poser par dessus une poudre libre, et pourtant j’ai la peau mixte, c’est dire ! Je me suis maquillée avec devant une copine maquilleuse, elle n’en croyait pas ses yeux quand elle voyait l’effet zéro matière de ce petit bijou. Au niveau de la couvrance, on est sur quelque chose de très light. Personnellement, il camoufle certaines cicatrices d’acné et éventuellement quelques rougeurs, mais si vous avez beaucoup de boutons ou une peau vraiment marquée/rouge, et que vous êtes à la recherche d’une couvrance maximale, il ne sera certainement pas pour vous.
Au fil de la journée, le Naked Skin One & Done reste en place, ne brille pas (quand je vous dis qu’il est miraculeux), et surtout il ne s’oxyde pas ! Ainsi, je ne ressens pas le besoin d’en réappliquer au cours de la journée, ou de carrément l’enlever pour cause d’oxydation, comme ça a pu être le cas avec un fond de teint Make Up For Ever. Avant de terminer, mention spéciale pour le SPF 20 dont il est doté, qui en fait un parfait allié pour les beaux jours ! 

BILAN

Je n’ai absolument rien à lui reprocher, si ce n’est éventuellement un panel de teintes pas assez exploité, notamment au niveau des sous-tons. Ah, et aussi la promesse selon laquelle les pores sont réduits au fil des applications, j’en cherche encore la couleur. Mais sinon, ce fond de teint hybride est parfait. Je n’aurais pas misé dessus quand je l’ai reçu, je l’avais même laissé de côté pendant quelques semaines avant de l’embarquer avec moi en vacances, et je ne suis vraiment pas déçue. À tel point que je vais illico le racheter une fois terminé.

Avez-vous déjà testé le Naked Skin One & Done ? Vous tente-t-il ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver le Naked Skin One & Done de Urban Decay au prix de 34 € sur le site de la marque.