Il y a environ un mois, je vous parlais de ma quête d’un masque capillaire efficace et à la composition safe, qui changerait des éternels soins de GMS truffés de silicones et autres quats. En farfouillant un peu mon bazar à produits, j’ai fini par y trouver ce Masque Réparateur destiné aux cheveux secs, de la marque Cattier. Je l’avais reçu lors d’une fin de stage, et ce n’est qu’au moment où je me suis retrouvée en dèche de masque que je me suis enfin décidée de le tester. Au programme, composition clean, exempte de silicones et autres agents filmogènes, et ingrédients d’origine naturelle. Ce masque plus naturel a-t-il eu une réelle fonction réparatrice sur mes cheveux ? Verdict plus loin.

LE PACKAGING

Rien de bien foufou ici, mais un pot de plastique blanc d’une contenance respectable de 200ml. Moi qui ai les cheveux épais et qui m’arrivent au milieu du dos, j’ai besoin d’assez de matière pour suffisamment  nourrir mes longueurs et pointes, et j’ai bien mis un mois et demi (à raison de trois shampooings par semaine) à venir à bout de ce soin. J’apprécie particulièrement l’opercule qui se situe entre le produit et le couvercle, afin de protéger le soin de l’air libre. Les soins capillaires sont rarement pourvus de ce genre de protection alors que je trouve l’idée assez judicieuse, notamment quand il est question de protéger le soin des projections d’eau de la douche.

Cattier - Masque Réparateur Cheveux Secs #2.jpg

LA COMPOSITION

Comme il s’agit d’un soin réparateur, je m’attendais à la présence de plusieurs agents nutritifs, et je n’ai pas été déçue. On retrouve notamment de la mœlle de bambou, riche en fer, calcium et vitamine B, afin de nourrir et de restructurer la fibre capillaire ; du beurre de capuaçu bio, aux vertus ultra-nourrissantes qui aident à gainer le cheveu, le réparer et le lisser.
Ce soin est également composé d’extrait originel d’oranger bio, un anti-oxydant revitalisant et dynamisant. Et enfin, Cattier a rajouté dans la formule un complexe stimulant Aquarich® , chargé de former un film protecteur autour du cheveu, afin d’en améliorer sa structure et sa qualité, de prévenir les fourches et d’apporter de la brillance. Au niveau nutritif et protecteur, on est sur un combo hyper riche, et très prometteur. Autant dire qu’avant la première utilisation, j’en attendais beaucoup.

L’ODEUR & LA TEXTURE

Ce masque a une odeur douce, très discrète, qui ne reste pas sur les cheveux. Cela ne me dérange pas particulièrement, notamment parce que le shampooing que j’utilise ne fait pas partie de la même gamme que ce soin, et c’est également le cas de mon thermo-lissant du moment. Ainsi, cela limite les mélanges d’odeurs différentes, et je trouve ça plutôt malin.

Cattier - Masque Réparateur Cheveux Secs #3

La texture est assez surprenante, en revanche. Elle est très épaisse, à la manière d’un beurre (niveau équivalence, c’est très similaire aux beurres corporels The Body Shop). J’avais assez peur que cela se fonde mal dans les cheveux mais en fait, la matière se liquéfie à l’application et vient envelopper les cheveux comme le fait un masque habituel, plus fluide. En tous cas, ce soin est riche, la texture en est la preuve formelle.

L’APPLICATION

Comme à mon habitude, j’ai pris soin d’essorer mes cheveux avant d’appliquer ce soin (oui, le fait d’essorer vos cheveux aidera le produit à mieux pénétrer la fibre capillaire, l’eau agissant comme un film imperméabilisant, qui laisse difficilement filtrer les soins). Cattier préconise de le laisser poser cinq à dix minutes, personnellement je n’ai pas la patience d’attendre aussi longtemps donc je l’ai laissé le temps de me savonner, de m’appliquer mes soins du visage Too Cool for School, puis il était temps de rincer. Abondamment. La matière étant très dense, j’ai mis plus de temps que d’habitude à tout éliminer, mais rien de super chiant non plus. Le masque avait eu le temps de pénétrer la fibre capillaire et de « s’affiner », donc il ne restait pas agglutiné aux cheveux.

LES RÉSULTATS

Moi qui suis habituée aux masques composés de silicones, j’avais peur justement de retrouver mes cheveux hyper rêches et secs compte tenu de leur absence. Que nenni ! J’ai désormais la preuve que des masques dépourvus de silicones et de quats peuvent avoir des effets bénéfiques sur les cheveux, et ce dès la première utilisation. Mes pointes étaient lissées et douces, pas du tout sèches ni fourchues (à noter que la marque promettait 86% de pointes réparées). Bien évidemment, ce n’est pas un soin qui va ressouder vos fourches, si vous en avez. Seule une bonne coupe permettra à  vos cheveux de repartir du bon pied. En attendant, je trouve que ce masque fait vraiment bien son job et qu’il répare véritablement les cheveux, et ce avec une composition parfaitement exemplaire. Même après les passages successifs du sèche-cheveux et du lisseur, mes cheveux ne paraissaient pas abîmés, secs ou encore en manque de nutrition, comme ils peuvent parfois l’être lorsque j’ai utilisé un masque pas assez performant. Sans compter qu’ils se lissaient parfaitement, je n’ai pas eu besoin de passer et repasser sur mes mèches avant de parvenir à un résultat convenable.

BILAN

Ce masque Cattier est une véritable bonne surprise. Je n’aurais pas misé dessus, notamment parce que j’ai tendance  éviter les soins bio. Je pense revoir mon jugement rapidement car j’ai vraiment été séduite par les effets de ce soin, qui sont visibles dès la première utilisation et qui sont réellement prometteurs. Je pense qu’à raison d’une utilisation régulière sur le long terme, mes cheveux seront en parfait état, et ce malgré ce que je leur fais subir (décolorations, appareils chauffants ; sans oublier leur nature bouclée). Si jamais vous avez les cheveux secs et/ou abîmés et que vous cherchez un bon masque réparateur, à la composition irréprochable, n’hésitez pas à vous tourner vers celui-ci !

Quel masque capillaire utilisez-vous actuellement ? Avez-vous, comme moi, décidé d’éviter les soins composés de silicones ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver le Masque Réparateur Cheveux Secs de Cattier au prix d’environ 12 € en pharmacies, parapharmacies et dans certains Monoprix.