C’est peut-être un peu cracher dans la soupe que de proposer un article de ce type sur le blog, mais c’est un fait : les 3/4 des blogueuses qui ont lancé leur blog au tout début du blogging me sortent par les yeux.

Ce sont, pour la plupart, des filles qui m’ont donné envie de monter mon propre blog, qui m’ont plus ou moins donné des idées sur ce que je souhaitais proposer (ou pas) sur Jade’s Beauty Tips. Grâce à elles, j’ai découvert plein de choses, plein de produits, de rituels dont je n’avais pas idée avant. Et pourtant, ces filles, qui m’ont inspirée un temps, me dégoûtent aujourd’hui car elles sont « tombées » dans la machine des influenceuses, des marques qui les sponsorisent etc. Elles disent systématiquement être sincères dans les revues qu’elles font des produits qu’elles reçoivent etc., mais plus le temps passe, plus je doute de leur sincérité. Bah oui, les meufs elles font des séjours dans des hôtels 5* grâce à Chanel ou YSL, elles partent à NY avec l’équipe de Marc Jacobs Beauty et tout, forcément qu’elles ne vont pas cracher sur la marque, ce serait gâcher leurs opportunités. Je ne pense pas qu’elles soient du genre à se tirer une balle dans le pied, après tout on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Donc voilà, ces blogueuses, pour moi elles n’en sont plus, elles ne sont que des influenceuses. Influenceuse, par définition, c’est faire en sorte de booster les ventes de la marque. Alors dites-moi comment elles sont sincères quand elles sont payées pour faire de la pub pour telle marque ? Il y a, selon moi, un conflit d’intérêt quelque part.

Sans compter qu’elles sont toutes – enfin la plupart, pas toutes – devenues hautaines, à faire partie de la « hype des blogueuses », qui sont invitées aux événements prestigieux, qui ne se donnent plus la peine de répondre aux commentaires qu’on leur laisse, ou même à aller lire des blogs (elles avouent elles-mêmes ne plus avoir le temps ou l’envie…). Bref, je trouve que les blogueuses beauté qu’on a aimées avant et qui étaient des inspirations, se sont fait complètement aspirer par le système et ne sont plus aussi authentiques. Après, je nuance tout de même mes propos car il y en a certaines qui sont toujours aussi fraîches, sincères (car mieux informées et concernées par les produits et les conseils qu’elles donnent) ; je pense notamment à Laura (Lodoesmakeup) ou Alina (Kleo Beauté) ou encore Lucie (Beauty & Gibberish). Ces filles, ce sont mes blogueuses de référence depuis des années, qui sont loiiiiiin mais alors loiiiiiin de favoriser le marketing et l’image des marques à l’information sérieuse de leurs lectrices.

J’ai conscience que ce billet peut me faire passer pour une fille jalouse, frustrée de ne pas être invitée aux événements, de ne pas être repérée par les marques. Sauf que cet aspect du blogging, je m’en fous totalement. Ayant bossé en rédaction beauté, j’ai les contacts des attachées de presse de toutes les marques, mais je ne m’en sers pas. Je ne fais pas un blog pour recevoir des produits ou autre, j’en ai déjà suffisamment eu au cours de mes deux stages, et je ne suis même pas sûre d’avoir assez d’une vie pour tous les utiliser et terminer. Je trouve juste dommage qu’elles se soient détachées de cette blogosphère de solidarité, d’entraide, qui gravite autour d’une passion qu’on a toutes en commun.
Vous n’avez jamais remarqué sur les réseaux sociaux que les« vieilles » blogueuses communiquent entre elles, s’identifient, blaguent mais qu’elles ne calculent absolument pas les  « petites » blogueuses qui gravitent autour d’elles, si ce n’est quand il s’agit de retwitter le moindre compliment qu’on leur fait ? Je trouve dommage qu’il y ait un tel fossé entre les « vieilles de la vieille » et les « newbies », après tout il faut bien commencer quelque part. Comme si elles craignaient de voir arriver une nouvelle génération concurrente de blogueuses, qui pourrait leur ravir leur place de privilégiées auprès des marques. Sauf qu’elles n’ont rien à craindre car de 1) il y a de la place pour tout le monde et de 2) maintenant, bon courage pour se faire repérer par les marques.

Vous aussi, vous avez ce sentiment d’exaspération vis-à-vis des blogueuses stars devenues influenceuses ?

À très vite, 
Jade