Comme vous le savez déjà, cela fait désormais plus d’un an que j’évite au maximum les sulfates dans mes produits capillaires. Par conséquent, cela fait plus d’un an que je scrute attentivement la composition du moindre shampooing afin d’éviter de remettre des tensio-actifs agressifs sur mes cheveux. Sachant que je peux désormais patienter trois jours entre chaque shampooing (oui, petit à petit on progresse !), si je peux éviter un effet kiss cool en les refaisant goûter aux sulfates, ça m’arrange. Donc, dans ma quête des shampooings 0 sulfates 0 silicones, j’ai trouvé en grandes surfaces le Shampooing Purifiant à l’extrait de thym bio & de citron bio de Provence de la marque Naturé Moi. Je vous propose de découvrir ce que j’en pense ci-dessous.

LE TOPO DE LA MARQUE

« Avec le thym BIO et le citron BIO, actifs surpuissants de Provence, les cheveux n’auront jamais été aussi purifiés, légers et frais ! L’excès de sébum sera régulé et les cheveux regraisseront moins vite ! Notre shampooing purifiant nettoie les cheveux en douceur sans les alourdir tout en les protégeant des agressions extérieures. Ils sont souples et doux. Son agréable parfum méditerranéen aux accords rafraîchissants procure un réel moment de bien-être sous la douche ! Sans sulfate, ni silicone ni parabène. Jusqu’à 99% biodégradable. Impact minime sur la faune et la flore aquatique ».

LE PACKAGING

Je crois bien qu’on a affaire à l’un des tubes les plus moches du marché. Lorsque je l’ai acheté, j’avais l’impression qu’il s’agissait d’un shampooing pour enfants, c’est dire ! C’est un banal tube en plastique blanc , qui s’ouvre vers le bas (attention d’ailleurs, lors la première utilisation, à ne pas l’ouvrir tête en bas : ça coule vite), et recouvert d’une illustration assez enfantine, avouons-le, qui représente une branche de thym et une tranche de citron au milieu d’une éclaboussure d’eau. Bref, pas vraiment le genre de produit que l’on est fière d’afficher sur le rebord de sa baignoire, mais ce n’est pas le plus important. Au moins, la contenance de 250ml est raisonnable et tient plusieurs semaines.

nature-moi-shampooing-purifiant-2

LA COMPOSITION

À noter que la marque vend la promesse d’un produit « sans sulfate, ni silicone, ni parabène », ainsi que la présence d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Mais pas de label BIO ni Ecocert pour autant.
En guise de tensio-actifs, on a  du sodium lauryol methylisethionate et du cocamidopropyl betaine,des agents lavants doux, non ou peu agressifs pour la peau. De ce côté, la promesse est tenue. Pour la purification des cheveux gras, on y trouve du kaolin, un agent absorbant et aussi du sodium hydroxyde, chargé de réguler le pH des cheveux.  On y retrouve bel et bien de l’extrait de thym et de citron bio, je regrette juste qu’ils apparaissent à la fin de la liste INCI, signe qu’ils ne sont pas présents en grande quantité dans la composition. Néanmoins, jusque-là, on est assez safe. Sauf que ça se gâte assez rapidement.
On retrouve en cinquième position des acrylates copolymer, alias un agent filmogène. Donc effectivement, pas de silicones à proprement parler mais tout de même un produit chargé d’apposer sur les cheveux une couche protectrice, qui ne laisse pas pénétrer les agents hydratants. D’ailleurs, ce sont des agents polluants, toxiques pour les poissons car rejetés par les égouts. Donc pour le « impact minime sur la faune et la flore et 95% biodégradable », on repassera ! Enfin, je note également la présence de Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, un EDTA (= éthylène diamine tétraacétique) qui est un stabilisateur/conservateur, capable de fixer des métaux lourds (type plomb, mercure) dans l’organisme, donc toxicité au maximum, d’autant plus qu’il n’est ni biodégradable ni filtrable. Du coup, on sait quels sont ces 5% d’ingrédients d’origine non naturelle, et autant dire qu’ils sont loin d’être safe pour l’organisme. On n’est pas sur un véritable mensonge, du moins c’est de l’omission (petite morale : apprendre à lire les listes INCI), mais pour le coup je suis assez déçue de cette marque, qui se vend comme naturelle et saine…

L’ODEUR & L’APPLICATION

Compte tenu de la présence de parfum (6e position), ce shampooing a une odeur fraîche, quoiqu’un peu piquante, sûrement pour rappeler l’extrait de citron (qui n’est cependant pas en quantité suffisante pour apporter son parfum au produit). Elle n’est pas pour autant désagréable mais je préfère 1000 fois celle du Natura Siberica.
La texture est assez dense, pas facile à appliquer d’autant qu’elle mousse très peu. De plus, j’ai détesté le fait qu’au rinçage, mes cheveux soient tout emmêlés, pleins de nœuds. Vous allez me dire que vu le combo 0 sulfates + 0 silicones, c’était prévisible. Sauf que j’ai essayé des shampooings à la compo bien plus saine que celui-ci, et qui ne m’emmêlaient pas les cheveux à ce point. Forcément, au démêlage, c’est la cata.

LES RÉSULTATS

Bien évidemment, qui dit présence d’agent filmogène dit cheveux assez doux, quoique ce n’est pas non plus époustouflant. J’ai connu mieux. Et pour un shampooing purifiant, mes cheveux regraissent bien plus vite que lorsque j’utilise le Natura Siberica. De quoi me dégoûter encore plus vite du produit.

BILAN

Donc… On a une marque qui se revendique à 95% naturelle et exempte de silicones, sulfates et parabènes mais qui utilise pour ses produits des agents filmogènes chimiques, toxiques pour certains et non biodégradables. La contradiction même. D’où l’intérêt, je me répète, d’apprendre à lire les compositions et les listes INCI. Ce n’est pas parce qu’on vous promet un 0 sulfates, 0 silicones que c’est absolument vrai. Vous l’aurez compris, je suis dégoûtée de l’expérience, même si j’aurais dû m’en douter compte tenu du petit prix du shampooing, et du fait qu’il soit vendu en grande surface.

nature-moi-shampooing-purifiant-1

Connaissiez-vous la marque Naturé Moi ? Avez-vous testé leurs produits ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver le Shampooing Purifiant à l’extrait de thym bio et de citron bio de Provence de Naturé Moi pour environ 3,50 € en GMS.