Hello tout le monde !

S’il y a un produit make-up que je kiffe utiliser, c’est bien l’eyeliner. C’est ludique, on peut dessiner tous les tracés possibles et inimaginables, qu’ils soient minimalistes ou au contraire graphiques. On peut changer la forme de ses yeux, leur apporter une touche d’un autre temps en s’inspirant des traits des différentes époques du siècle précédent. Vraiment, il y a de quoi s’amuser avec le liner. Et notamment, avec le petit dernier de Too Faced, un feutre sobrement nommé Sketch Marker.

J’avais particulièrement envie d’essayer celui-ci car cela fait depuis le lycée (soit 7/8 ans facile) que je n’ai pas utilisé de feutre. Ai-je perdu la main durant ce laps de temps ? Suspense… Petit plus sympa, pour celles qui aiment les make-up flash : la marque propose un éventail de couleurs assez impressionnant. On a les classiques bleu marine, noir, marron mais aussi du rose, du jaune, du orange et même du blanc. Pour ma part, je suis restée sobre et ai choisi la teinte Black, un noir basique.

too-faced-sketch-marker-1

LE PACKAGING

Too Faced est particulièrement réputé pour le soin accordé aux packagings des produits, et le Sketch Marker ne déroge pas à la règle. Entre l’emballage cartonné à la couleur du liner, le nom de ce dernier et le petit mot doux « ♡ You’re so Too Faced ♡ » en doré, Too Faced fait fort. C’est girly certes, mais sans non plus être trop enfantin ni too much. Mention spéciale pour le liner en lui-même : il ressemble aux feutres Weleda qu’on utilisait pour nos ardoises à l’école. Quant au bouchon, il est surmonté d’un petit cœur trop cute qui me fait personnellement penser aux Polly Pocket (ne me demandez pas pourquoi, je n’en ai jamais eu étant gamine en plus). Bref, le packaging : je SUR-KIFFE. Ceci dit, c’est bien beau d’avoir un packaging canon, encore faut-il que ce liner en ait dans le ventre.

LA MINE

J’ai été rassurée en ouvrant le liner : la mine est fine et pas trop longue. Pas de risque de se dessiner un gros pâté sur la paupière, en théorie. J’ai lu sur certains blogs qu’elle était souple et flexible, mais moi je la trouve relativement ferme. Elle ne se déforme pas lorsqu’on l’applique sur la paupière, elle ne se plie pas non plus. Elle reste parfaitement en place, et permet de tracer des traits fins comme plus épais. En revanche, je trouve qu’elle a tendance à accrocher la paupière. J’ai justement été un peu désarçonnée parce que j’ai l’habitude des pinceaux qui glissent comme des chaussons sur un parquet franchement ciré (#lameufvachercherloinsescomparaisons). Je n’ose même pas imaginer si l’on a appliqué une base à paupières au préalable : le Sahara sur ta paupière.

too-faced-sketch-marker-mine

L’APPLICATION & LA MATIERE

Vous l’aurez compris : l’application n’est pas super aisée, j’ai buté à plusieurs reprises le long des cils, alors que je fais habituellement mon trait de liner quasiment d’une traite. À propos de la prise en main : j’étais LAR-GUÉE ; je ne savais pas comment bien prendre le feutre. Je pensais que ça allait être plus facile qu’avec un pinceau : que nenni ! Résultat des courses à la première application : un trait épais, qui ne ressemblait rien et dont la virgule partait en cacahuète. À force d’utilisations, j’ai fini par (re)choper le coup de main, mais pour le coup je ne qualifierais pas le liner feutre de quelque chose d’intuitif.

too-faced-sketch-marker-closed-eye

Concernant la matière, elle est extrêmement pigmentée. Le trait de liner est bien noir, il n’y a pas besoin de repasser à plusieurs reprises pour avoir quelque chose qui se voit. En revanche, elle sèche très, très vite. Il faut vite se dépêcher de la travailler et éviter de se rater, sinon c’est coton à corriger. Quant au rendu, il est super mat. Comme un vrai marqueur. D’ailleurs, pour prolonger la durée de vie de votre Sketch Marker, pensez à l’entreposer tête en bas, ou mieux : couché.

too-faced-sketch-marker-opened-eye-1

LA TENUE

Too Faced précise que ce liner est waterproof. Crash test en vue : j’ai swatché le Sketch Marker sur le dos de ma main et l’ai passée sous l’eau. C’est un échec, l’eyeliner ne survit pas. J’imagine qu’il résiste en cas de fortes températures, mais petit conseil : évitez d’aller vous baigner avec.

too-faced-sketch-marker-opened-eye

Outre ce léger désagrément, il tient bien au cours de la journée. Il ne s’affadit pas, ne s’effrite pas non plus et je trouve ça top. Il part plutôt bien au démaquillage, contrairement à ce que j’ai pu lire un peu partout. Du moins, je n’ai pas bataillé plus que d’habitude pour me démaquiller…

BILAN

Well, well, well. J’imagine que si l’on aime les eyeliners feutre et qu’on a du mal avec les pinceaux, on a un véritable coup de cœur pour le Sketch Marker. Maintenant, j’ai tellement galéré avec le fait de réussir à tracer un trait qui soit vraiment fin, que j’ai tendance à le laisser de côté.  Les liners pinceaux me font moins criser et l’application est tout aussi – voire plus – rapide qu’avec le feutre. Je dirais donc que c’est un bon liner feutre, qu’il est très pigmenté et rapide d’utilisation, pour celles qui préfèrent ce format. Sauf que moi, vous l’aurez compris, j’aime les pinceaux ! J’étais prête à m’acheter le Tattoo Liner de Kat von D pour vous proposer une battle mais j’hésite, désormais… Affaire à suivre !

Avez-vous testé le Sketch Marker ? Qu’en avez-vous pensé ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver l’eyeliner Sketch Marker de Too Faced sur le site de Sephora, au prix de 19,50 €.