Hello les filles !

Vous connaissez parfaitement cette étape délicate qu’est le séchage du vernis à ongles. Point final de la manucure, s’il y a bien un moment à ne pas foirer quitte à devoir tout recommencer, c’est bien celui-ci. Il existe sur le marché diverses gouttes séchantes, qui promettent monts et merveilles en mode « Ces gouttes merveilleuses sècheront en un clin d’œil votre vernis à ongles, et vous permettra de filer au lit sans la moindre trace de drap qui viendra saper toute votre manucure ». Oui, j’ai un peu romancé le truc, mais c’est l’idée : un bidule MI-RA-CU-LEUX. Et comme j’adore me vernir les ongles, sans pour autant me retrouver handicapée des heures durant par mon vernis pas encore sec, je me suis dit que j’allais tester les fameuses Drip Dry d’O.P.I. Alors, si miraculeux qu’on le dit ?

o-p-i-drip-dry

LE PACKAGING

Je me souviens que j’en avais parlé au Madame Figaro, et ma chef m’avait dit avant que je me les procure « tu vas voir, tu as l’impression via les visuels Sephora que c’est un gros truc, mais c’est minuscule ». Ah ça, pour être minuscule ! On a seulement 9 ml de produit. Vous me direz, une goutte sur chaque ongle, ça reste économique. Sauf que… Je vous parlerai de ceci un peu plus bas. Concernant le packaging donc, outre le fait qu’il soit liliputien, il est plutôt bien fichu. On a affaire à un pot dans lequel est plongée une pipette, que l’on remplit au gré de ses besoins. Comme il s’agit de gouttes, j’imagine que l’on ne pouvait pas les distribuer d’une autre façon. En attendant, la prise en main est agréable, le manche de la pipette est en caoutchouc, il ne devrait donc pas glisser des mains au moment T.

LA COMPOSITION

On parle d’O.P.I, donc c’est pas tip-top tout comme c’est pas non plus catastrophique, étant donné qu’il s’agit d’un produit pour les ongles, chargé de rester en surface. On y retrouve du disiloxane et du dimethicone, soit des silicones. Ceux-ci sont présents pour apporter aux gouttes leur côté lisse et doux, ainsi que leur résistance à l’eau et autres produits démaquillants. Je note notamment la présence d’huile de jojoba, qui confère aux gouttes leur aspect huileux, et qui a un effet nourrissant pour les cuticules et la peau, ce qui n’est jamais de trop. Enfin, ces gouttes contiennent aussi de la vitamine E, un antioxydant réputé qui renforce aussi bien les ongles que l’organisme tout entier, et protège des radicaux libres. En conclusion, il y a vraiment du bon comme du moins bon dans ce produit, mais encore une fois, il s’agit de gouttes chargées d’accélérer le séchage, qui peuvent paraître superflues, donc si la composition vous déplaît, vous pouvez aisément vous en passer.

L’APPLICATION

Venons-en aux faits : malgré la pipette, ce n’est pas pratique DU TOUT. Déjà, en une pression, elle se charge trop. Petit désagrément vous me direz, sauf que si on essaie de la vider d’un peu de son contenu, tout s’évacue – encore une fois, en une pression seulement. Bon gré mal gré, j’ai essayé de faire avec. Comme je m’y attendais, l’intégralité de la pipette s’est déversée sur un seul ongle. Comme il y en avait trop, les cuticules étaient hyper chargées de produit (si avec tout ça, elles ne sont pas correctement nourries, je démissionne !), et encore le reste de la goutte a fini sur mon jean. Forcément, la texture est hyper huileuse (merci l’huile de jojoba et les silicones), du coup les mains deviennent hyper grasses et le manche de la pipette, en caoutchouc au départ antidérapant, devient SUPER DÉRAPANT. Du coup, j’ai du mal à comprendre le principe des gouttes. Elles ne se distribuent pas du tout au goutte-à-goutte (aha), mais tout d’un coup. Peut-être que j’appuie trop fort mais je ne trouve pas ça pratique, il faudrait une pipette plus fine, à mon sens. Ainsi, pour la durée de vie du produit, on repassera ! 😉

o-p-i-drip-dry-pipette

LE SÉCHAGE 

C’est à ce niveau que j’ai été particulièrement déçue. Déjà, certes ça sèche en surface. Mais attention, sous cette couche (donc base, 2 couches de vernis + top-coat basique), ça n’est absolument pas sec. Mettons que vous allez aux toilettes, et que vous ayez affaire à une fermeture éclair ou un jean moulant, vous pouvez être sûre que votre vernis va bouger (#çasentlevécu). Je trouve ça totalement rédhibitoire. On me parle de séchage rapide, mais en vrai je ne peux rien faire de mes dix doigts car seule la goutte est sèche en réalité, pas le vernis à cœur. J’ai utilisé un tas de top-coat quick dry, et pour le coup eux séchaient l’intégralité de la manucure en trois minutes chrono, sans que j’aie de mauvaises surprises ensuite. Là, c’est rapidement la cata ; d’autant plus que j’ai tendance à rapidement oublier que je viens de faire mes ongles, donc je n’y vais pas avec le dos de la cuillère : cuisine, vaisselle avec de l’eau ultra-chaude, gratouilles au chat et j’en passe. Avec ces gouttes, à chaque fois mon vernis avait des accrocs et je n’avais plus qu’à recommencer. En vrai, il faut attendre vingt minutes avec ces gouttes pour que tout soit entièrement sec. Séchage rapide, qu’ils disaient…

LE RENDU

Concernant le rendu, je suis encore une fois déçue. Ça brille de mille feux à l’application, certes. Mais une fois que c’est sec, bof. Je trouve le vernis à ongles terne, pas mat mais pas glossy non plus. Moi qui adore voir mes ongles rutiler à chaque nouvelle manucure, là je suis particulièrement insatisfaite. D’autant plus que ces gouttes ne protègent pas le vernis à mon sens, elles accusent le moindre coup, choc, rayure. La manucure a une durée de vie ultra limitée avec ces Drip Dry. En deux jours à peine, le bord libre de mes ongles était découvert, ce qui ne pardonne pas lorsque l’on porte une laque foncée. Retour à la case départ, donc : nouvelle manucure, cette fois avec un top-coat quick dry. Lui, au moins, il fait briller mes ongles !

BILAN

Je crois qu’il est peu utile pour vous de lire ce bilan, puisque vous l’aurez compris : ces Drip Dry sont une réelle déception. J’en attendais beaucoup, notamment parce que cela me fatigue de voir mes top-coat quick dry devenir inutilisables au bout de quelques utilisations. En attendant, ils font mieux leur job que ces gouttes séchantes, et à moindre coût. Oui, parce que ces demoiselles coûtent la modique somme de 20 € les 9ml. Je trouve cela hyper excessif pour un produit peu efficace, qui vend plus de rêve sur le papier que sur les ongles. Ah, et petit conseil : si vous les achetez, veillez à les conserver bien à la verticale. J’avais mis les miennes de côté dans une boîte Sephora, et quand j’ai voulu les récupérer pour l’article, je me suis rendu compte que le flacon s’était couché, et totalement vidé de son contenu. Il n’en restait qu’un tiers, mais tout de même, l’étanchéité du bouchon avoisine le zéro pointé. C’est définitif, je ne rachèterai jamais ces Drip Dry.

Avez-vous testé ces gouttes séchantes ? Qu’en avez-vous pensé ?

À très vite, 
Jade

Vous pouvez retrouver les Drip Dry d’O.P.I au prix de 20 € sur le site de Sephora.