Hello tout le monde !

On se retrouve pour l’un de nos rendez-vous mensuels, cette fois-ci la battle du mois. Comme vous l’aurez compris, je mettrai chaque mois en concurrence deux produits de la même catégorie, donc rouges à lèvres, ou mascara effet faux-cils ou encore anticernes. En ce mois de décembre, on s’attaque à l’un des produits de maquillage que je trouve le plus ludique, l’eyeliner.

Je qualifierais ma « consommation » d’eye-liner de régulière, j’en mets surtout quand je trouve mon regard fatigué ou pas assez intense, ce qui est rare maintenant que j’ai trouvé mon mascara fétiche, le Better than Sex waterproof de Too Faced. Côté couleur, j’ose de tout. Je mets souvent du noir, mais il m’arrive de choisir du doré, du turquoise ou encore du vert émeraude. Ne pas être trop classique et m’amuser, tel est mon credo.

Pour cette première battle, j’ai choisi de mettre en concurrence des liners liquides, qui s’appliquent avec un pinceau, mon format favori. Ainsi, vont s’affronter un classique de Sephora, à savoir l’Eyeliner Haute Précision en teinte Noir, et la dernière recrue de Urban Decay, le Razor Sharp Eyeliner dans le coloris Demolition, un marron chocolat. D’ailleurs, en parlant de cela je trouve que ces liners Urban Decay ont été peu évoqués sur la blogosphère, du moins du côté des blogueuses françaises. Leur lancement est passé totalement inaperçu, sans doute à cause des Vice Lipstick qui se sont totalement imposés en septembre, et dont je vous ai déjà parlé ici.

EYELINER HAUTE PRÉCISION – SEPHORA VS. RAZOR SHARP EYELINER – TOO FACED : LE BATTLE

LE PACKAGING

Côté Sephora, on reste dans un design assez simple de liner. Il s’agit d’un pot lambda, surmonté d’un bouchon conique assez long mais pas trop non plus, afin de faciliter la prise en main.
Le Urban Decay est plus original, avec son packaging métallique à la couleur du liner, et aussi beaucoup plus fin. Il prend moins de place que le Sephora, même si cela se révèle assez anecdotique. Le manche est, en revanche, plus long que le premier. Il faut un peu de temps pour attraper le coup de main et appréhender la distance entre le pinceau et la paupière.

sephora-eyeliner-haute-precision-urban-decay-razor-sharp-eyeliner-tubes
Gauche : Eyeliner Haute Précision, Sephora / Droite : Razor Sharp Eyeliner, Urban Decay

LE PINCEAU

Côté Sephora, le pinceau est fin, très précis et ni trop dur ni trop souple. Ainsi, il permet de suivre sans souci le ras de cil, et d’esquisser facilement la virgule. La prise en main est notamment facilitée par le manche, qui est ni trop court ni trop long.
Le Urban Decay est, lui, encore plus fin. Il attrape peu de matière, ce qui permet de ne pas se retrouver avec une tache sur la paupière. Mais, en revanche, il est très, très souple. Ainsi pour les novices qui ne se sentent pas encore à l’aise avec un pinceau, il s’avèrera peut-être un peu compliqué à utiliser.

sephora-eyeliner-haute-precision-urban-decay-razor-sharp-eyeliner-pinceaux
Gauche : Eyeliner Haute Précision, Sephora / Droite : Razor Sharp Eyeliner, Urban Decay

LA MATIERE

La matière se travaille très facilement du côté du liner Sephora. Elle est suffisamment liquide pour s’étirer aisément tout le long des cils, et a le temps d’être travaillée avant de sécher. J’apprécie aussi particulièrement le fait que si l’on frotte par mégarde la virgule, celle-ci reste en place sans s’effriter. Quant au rendu, il est définitivement mat.
Je suis plus déçue par le Urban Decay, en revanche. Déjà, la finesse du pinceau ne permet pas d’attraper beaucoup de matière, ainsi il faut accumuler les couches et replonger son pinceau pour reprendre du produit pour une bonne opacité. Pour la virgule que vous voyez ci-dessous, j’ai encore dû replonger mon pinceau pour la remplir. Je trouve ça dommage compte tenu de la faible contenance de ce liner (2,3ml). Petit détail : si l’on accumule les couches, le rendu devient vinyle, presque métallisé, ce qui peut décontenancer si l’on s’attend à un fini ultra mat.

sephora-eyeliner-haute-precision-urban-decay-razor-sharp-eyeliner-portes
Gauche : Eyeliner Haute Précision, Sephora / Droite : Razor Sharp Eyeliner, Urban Decay

LA TENUE

Même si l’eyeliner Haute Précision Sephora n’est pas waterproof, il tient remarquablement bien. Mon trait de liner dure toute la journée, du matin jusqu’au soir sans s’affadir ni s’effriter. Quant au démaquillage, il est super facile tant la matière part facilement sans trop s’agglutiner dans les cils.
Comme je l’avais remarqué en le swatchant sur ma main, le liner Urban Decay a tendance à s’effriter lorsque l’on frotte la matière. Ainsi, mieux vaut éviter de se frotter les yeux mais aussi de faire une sieste, car il s’estompera légèrement et s’affadira. Pire : lorsque j’ai voulu me recourber les cils après application, le recourbe-cils a enlevé toute la matière ! Je n’avais plus qu’à refaire entièrement mon trait de liner, ce qui m’a copieusement agacée. Sans surprise, il est très facile à démaquiller.

sephora-eyeliner-haute-precision-urban-decay-razor-sharp-eyeliner-oeil-ferme
Gauche : Eyeliner Haute Précision, Sephora / Droite : Razor Sharp Eyeliner, Urban Decay

BILAN

Vous l’aurez compris, pour la tenue, la pigmentation, l’opacité et le prix (environ 12 € de différence entre les deux), je choisis et conseille de loin celui de Sephora. Le pinceau et la tenue sont irréprochables, le rendu est mat et trèèèès opaque et le tout pour un prix dérisoire. Le Urban Decay, par son manque de tenue et de pigmentation m’a déçue. Peut-être qu’il se défend mieux sur d’autres teintes, ainsi je le re-testerai peut-être, mais personnellement le Sephora gagne haut la main, à mes yeux.

Avez-vous testé l’un de ces eye-liners ? Qu’en pensez-vous ?

À très vite,
Jade

Vous pouvez vous procurer l’Eyeliner Haute Précision sur le site de Sephora au prix de 10,95 € et le Razor Sharp Eyeliner de Urban Decay sur le site officiel de la marque, au prix de 22 €.